search-form-close
Plusieurs dizaines d’interpellations à Annaba lors d’une manifestation hostile à la présidentielle

Plusieurs dizaines d’interpellations à Annaba lors d’une manifestation hostile à la présidentielle

Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées, ce mercredi 13 novembre, lors d’une manifestation hostile à la tenue de l’élection présidentielle du 12 décembre, ont annoncé plusieurs militants.

Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), « le nombre de personnes arrêtés aujourd’hui à Annaba dépasse 60 ».

Les manifestants arrêtés « ont tous été embarqués au commissariat central, puis au moment où les personnes arrêtées ont commencé à manifester à l’intérieur du commissariat, la police les a réparties sur plusieurs commissariats pour les séparer et neutraliser », ajoute le CNLD.

Plusieurs manifestants ont été libérés en fin de journée, mais, selon le CNLD au moins huit personnes seront présentées à la justice. « On apprend aussi que huit personnes devraient être présentées demain matin jeudi 14 novembre devant le procureur du tribunal d’Annaba et que les avocats sont déjà informés et seront présents », affirme le Comité qui ajoute : « On ignore pour le moment l’identité des personnes qui seront présentés demain devant le procureur, on attend plus de détails des activistes et avocats sur place ».

La journée de ce mercredi a été marquée à Annaba par l’organisation de deux manifestations. La première, initiée notamment par l’UGTA, a rassemblé plusieurs dizaines de personnes favorables à la tenue de la prochaine élection présidentielle. La seconde a vu la participation de personnes opposées au scrutin.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close