search-form-close
Real : la douce revanche de Benzema

Real : la douce revanche de Benzema

Décrié, critiqué, parfois hué dans son stade, haï dans son propre pays, la France où il n’est plus rappelé en sélection, Karim Benzema acceptait de vivre dans l’ombre de Cristiano Ronaldo pour échapper quelque peu à l’acharnement des médias français dont il a été souvent victime. Sa mise en examen dans la scabreuse affaire de la sextape nous a presque fait oublier que Benzema est un joueur immensément talentueux, l’un des plus doués de sa génération. Il fait partie des tous meilleurs sans l’ombre d’un doute. Il nous l’a superbement rappelé hier, lors de la demi-finale de la Ligue des champions contre l’Atletico. Son  action sublime, divine qui a permis à son équipe de sortir d’une mauvaise passe, le consacre définitivement comme un dieu des stades aux côtés des Messi, Ronaldo, Neymar et autres Ibra.

Didier Deschamps, le sélectionner de l’équipe de France, a dû sans doute s’enfoncer profondément dans son fauteuil devant son écran pour se faire tout petit. Comment diantre peut-on se passer des services d’un joueur aussi exceptionnel ? C’est presque un crime contre le football.

La manière dont Benzema a éliminé trois défenseurs dans un espace aussi réduit relève de la magie. Une mystification devant des centaines de millions de téléspectateurs témoins d’un tour de passe-passe invraisemblable. Un vrai numéro d’équilibriste et de prestidigitateur. L’on est encore sous le charme…

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close