search-form-close
Report de la présidentielle : le MSP dit avoir enregistré des « réactions positives »

Report de la présidentielle : le MSP dit avoir enregistré des « réactions positives »

L’initiative du MSP pour le report de l’élection présidentielle a suscité des « réactions favorables » exprimées par « plusieurs composantes politiques appartenant aussi bien au pouvoir qu’à l’opposition », a affirmé le parti dans un communiqué publié ce mercredi 5 décembre.

« Le mouvement assure sa disposition à travailler de façon volontaire avec ces données positives », peut-on lire dans le communiqué signé par le président du parti, Abderrazak Makri.

Le parti islamiste se pose en modèle de « militantisme » et invite la classe politique et la société civile à « s’inspirer des pratiques parfaitement démocratiques que le mouvement suit quotidiennement au niveau de toutes ses structures ».

Dans le même communiqué, le parti alerte sur la possibilité d’une « explosion sociale au début du prochain mandat présidentiel », qui serait causée par « l’épuisement des réserves de change et l’important recul des recettes pétrolières ».

Le MSP assure que l’Algérie « est sur le point de retourner à l’endettement sous des conditions difficiles qui accentueront les risques d’explosion sociale ».

Il affirme que « la solution est dans la valeur du travail dans un environnement adéquat et non dans le recours aux forces extérieures ».

Revenant sur la visite de Mohammed Ben Salmane en Algérie, le MSP a réitéré son refus de celle-ci, l’expliquant par « son implication dans l’assassinat d’enfants et de civils au Yémen, l’emprisonnement et la torture de prédicateurs, de savants, de défenseurs du droit ainsi que les graves accusations qui lui sont adressées à propos du crime digne de Daech qui a été commis au consulat saoudien à Istanbul ».

close