search-form-close
Retour de l’importation des véhicules d’occasion : le gouvernement explique sa démarche

Retour de l’importation des véhicules d’occasion : le gouvernement explique sa démarche

Le ministre du Commerce Saïd Djellab a expliqué ce samedi la démarche du gouvernement derrière la décision d’ouvrir l’importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans.

« Je suis chargé avec mon collègue des Finances d’examiner la question des véhicules d’occasion. On a démarré avec la question de moins de trois ans », a indiqué le ministre lors d’un point presse filmé par la chaîne de télévision El Bilad. « Nous sommes en train de voir tous les aspects techniques, économiques et financiers de ce dossier qui vient d’être ouvert », a-t-il ajouté.

Le ministre a indiqué que le paiement du véhicule d’occasion sera du ressort du citoyen qui devra régler la facture en devises et non en dinars. « La chose qui est importante, c’est que l’argent entrera dans la banque. Il y a donc une traçabilité de l’argent qui sort du marché parallèle pour entrer dans la banque », a affirmé Saïd Djellab. « Au moins on aura une idée de la masse d’argent qu’on peut retirer du marché informel pour le faire entrer dans le marché formel », a en outre avancé le ministre.

Le ministre du Commerce a par ailleurs indiqué que le gouvernement aspire avec cette décision de voir les prix des véhicules assemblés localement baisser. « Un des objectifs de l’importation des véhicules d’occasion, bien sûr avec le respect des conditions techniques, environnementales et sécuritaires, ça va apaiser et faire pression sur les prix des véhicules locaux », a indiqué Djellab.

« Ça va faire un facteur externe de pression sur la baisse des prix », a estimé le ministre, ajoutant que « l’autre aspect est de donner une chance aux citoyens d’acheter un véhicule de moins de trois ans selon ses possibilités et ses moyens ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close