search-form-close
Revivez les événements de la journée de ce lundi 11 mars

Revivez les événements de la journée de ce lundi 11 mars

23h23.Fin de ce direct.

23h07. Report de la présidentielle ; la réaction de Benflis

23h03. Le FLN réagit à la lettre de Bouteflika

Facebook – حزب جبهة التحرير الوطني-Pfln

22h40. Des manifestations nocturnes contre les annonces du président sont signalées à Setif, Jijel et M’Sila notamment.

22h05. VIDÉO. Un jeune interrompt le direct de la chaîne émiratie Sky news arabia sur le fait que les Algériens se félicitent après les annonces de Bouteflika. La vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux.

21h26. Les Algériens de Lorraine soulagés après les annonces de Bouteflika (Le Républicain Lorrain)

21h21.

21h20. Le député MSP Nacer Hamdadouche juge que les annonces faites par Bouteflika ce lundi vont dans « le bon sens pour éviter au pays les parcours inconnus et les situations de confrontations ». Mais, a-t-il ajouté, « la lutte se poursuit ».

21h19. Le parti d’Ali Benflis réagit aux annonces de Bouteflika « il est inadmissible que la volonté populaire qui s’est exprimée ces dernières semaines soit détournée et réduite au 5e mandat », dénonce Faycal Hardi, membre du bureau politique et responsable de la communication du parti, dans une déclaration à TSA.

« Le renoncement au 5e mandat était certes une revendication, mais elle n’est pas la seule ». À propos de la nomination de Bedoui au poste de premier ministre, Hardi soutient que « le pouvoir vient une nouvelle fois de détourner la volonté populaire en procédant à une nomination d’un premier ministre qui a œuvré pour le 5e mandat ». « Nous sommes sortis du cadre institutionnel pour prolonger le 4e mandat, cela n’apporte pas de réponses aux revendications des Algériens et du combat pacifique du peuple ».

20h56. Le Syndicat National Autonome des Travailleurs de l’électricité et du Gaz (snateg) annonce la fin de la grève après les annonces de Bouteflika.

20h55. Alger-centre : des groupes de manifestants manifestent contre Bouteflika d’autres célèbrent ses annonces. La police est absente.

20h50. L’accès au Palais du gouvernement est fermé aux véhicules au niveau du rond-point situé près du siège de Sonelgaz.

20h53. Boutflika : le ministre français de l’Intérieur ironise sur la réaction de Mélenchon.

20h51. Jean Luc Mélenchon réagit à l’annonce de Bouteflika.

20h40. Abdelaziz Rahabi : « Le Président se moque du peuple ». L’ancien ministre et diplomate, Abdelaziz Rahabi a estimé ce lundi que le président se « moque du peuple », après ses annonces contenues dans un message adressé à la Nation. « Le Président se moque du peuple, ignorant ses revendications et prolonge son mandat au-delà de 2019 avril », écrit Rahabi dans une réaction sur son compte Twitter. « Son attachement maladif au pouvoir risque de conduire le pays vers l’inconnu et constituer une menace pour la stabilité de l’État et l’unité de la nation », ajoute-t-il. « Que Dieu préserve l’Algérie », conclut-il.

20h36. Place Audin à 20h35.

Photo : TSA

20h31. Sur les réseaux sociaux, les réactions mitigées laissent place à des commentaires clairement négatifs. Des appels à manifester vendredi prochain sont largement diffusés.

20H13. Atmane Mazouz, député RCD : « Bouteflika viole la Constitution une nouvelle fois. Le mandat du président ne peut être prolongé que dans un seul cas : l’état de guerre ».

20h12. ALERTE – France : Le Drian salue la déclaration de Bouteflika. (Lire)

20h03. Via le live-tweet de Dilem :

20h01.Bouteflika reçoit Lakhdar Brahimi.

19H55. VIDÉO. Première réaction de Mustapha Bouchachi. Il parle d’une « demi-victoire ». Il demande un gouvernement d’union nationale.

19h55. Réactions à Alger-centre, quelques minutes, après l’annonce par Bouteflika du report de la présidentielle.

19h53. Sur les réseaux sociaux, les appels à manifester vendredi prochain se multiplient.

19h51. Alger-centre, les slogans anti-Bouteflika commencent à se faire entendre.

19h50. Bouteflika reçoit Gaid Salah

19h50. Bouteflika reçoit Bedoui et Lamamra.


19h36. À Alger, les réactions des personnes sorties après la lettre de Bouteflika sont mitigées. La méfiance règne.

19h34.

19h27. Place Audin (Alger) : des jeunes commencent à se rassembler.

19h26. Lettre de Bouteflika : les principales annonces. (Lire)

19h21. Report des élections : premières réactions mitigées des Algériens. (Lire)

19h20.

19h19. Réaction de Sofiane Djilali :

19h18. Selon nos informations, c’est Lakhdar Brahimi qui est pressenti pour diriger la conférence nationale de transition.

19h15. Les gens commencent à se rassembler à rue Didouche, le concert de klaxons se poursuit, avec plus d’intensité.

19h13. Bouteflika a reçu Lakhdar Brahimi.

19h12. Bouteflika reçoit Gaid Salah (photo)

Photo : APS

19h09. Le concert de klaxons se poursuit à Alger-centre. Certains expriment leur joie après la lettre de Bouteflika.

19h07. ALERTE – Bedoui nommé Premier ministre en remplacement de M. Ouyahia, Lamamra vice-Premier ministre. (Lire)

19h02. Bouteflika signe deux décrets dont un portant création de poste de vice-Premier ministre. (Lire)

18h56. Selon nos informations, c’est Noureddine Bedoui qui sera nommé Premier ministre. Ramtane Lamamra sera vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères.

18h48. ALERTE – Ouyahia présente sa démission au président Bouteflika. (Lire)

18h44. Bouteflika : « Dans la perspective d’une mobilisation accrue des pouvoirs publics et du rehaussement de l’efficacité de l’action de l’Etat dans tous les domaines, j’ai décidé de procéder tout prochainement à des changements importants au sein du Gouvernement »

18h43. Bouteflika : « Le report de l’élection présidentielle qui a été réclamé vient donc pour apaiser les appréhensions qui ont été manifestées afin d’ouvrir la voie à la généralisation de la sérénité, de la quiétude et de la sécurité publique, dans l’objectif d’entreprendre ensemble les actions d’importance historique qui permettront de préparer le plus rapidement possible l’avènement d’une nouvelle ère en Algérie ».

18h43. Bouteflika : « Il n’y aura pas d’élection présidentielle le 18 avril prochain ».
.
18h42. Bouteflika aux Algériens : « Il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi, mon état de santé et mon âge ne m’assignant comme ultime devoir envers le peuple algérien que la contribution à l’assise des fondations d’une nouvelle République en tant que cadre du nouveau système algérien que nous appelons de tous nos vœux ».

18h41. Concert de klaxons à Place Audin (Alger-centre).

18h41. Bouteflika aux Algériens : « L’Algérie traverse une étape sensible de son Histoire ».

18h28. Alerte- report des élections (APS). (Lire)

18h04. Les médias publics ont été informés qu’une annonce importante pourrait tomber d’un moment à l’autre.

17h14. Ali Ghediri a nommé un nouveau directeur de campagne. Il s’agit de Ferhat Ait Ali qui remplace Mokrane Ait Larbi, qui a démissionné.

17h05. La SNTF annonce qu’un service minimum est assuré malgré la grève dans les chemins de fer. Plusieurs trains sont prévus au départ et à l’arrivée d’Alger, selon la société nationale (source : Chaîne III).

17h03. Djamel Laidouni, président du syndicat national des magistrats, critique la participation de magistrats au mouvement de protestation contre le 5e mandat (déclaration à TSA).

17h00. Ali Fawzi Rebaine retire sa candidature à l’élection présidentielle (déclaration à TSA Arabi).

16h58. Le Conseil syndical de la Direction de distribution de Béjaia, affilié à l’UGTA rejoint lui aussi le mouvement populaire contre le cinquième mandat en annonçant, dans un communiqué émis ce lundi, son rejet « à l’unanimité » du Secrétaire général de la centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi Said dont il a demandé le « départ immédiat ».

16h55. La Coordination UGTA des travailleurs de l’éducation de la wilaya de Béjaia a annoncé ce lundi son engagement « à refuser un cinquième mandat au Président sortant », se rebellant ainsi comme de nombreuses autres sections, contre Abdelmadjid Sidi Said, Secrétaire général de l’UGTA qui a annoncé le soutien de la centrale syndicale au cinquième mandat.

15h35. Manifestation contre le 5e mandat à Souk El Tenine (Bejaia).

[ Photo : TSA ]


15h16. Quinze associations, organisations de défense des droits de l’Homme et syndicats ont lancent un appel pour une sortie de crise pacifique. « Il est du devoir de tous ceux qui ont à cœur l’avenir de notre pays, d’œuvrer en vue de l’aboutissement à un compromis historique pour un changement démocratique apaisé du système en place. Le compromis historique vers une transition démocratique est une nécessité inéluctable, vitale et urgente. Le respect inconditionnel et sans réserve des droits de la personne humaine, des libertés fondamentales et de la volonté populaire, sont seuls préalables à ce compromis historique », écrivent les associations dans un communiqué. Parmi les signataires figurent RAJ, LADDH, Satef, Snapest.

15h15. Des annonces importantes sont attendues aujourd’hui.

14h45. Une source au comité de campagne de Bouteflika indique que les préparatifs se poursuivent normalement pour la présidentielle du 18 avril. « Après la réunion de coordination avec les directeurs de campagne des wilayas, nous allons entamer de nouvelles actions pour préciser les objectifs de la campagne. Quelles que que soient les circonstances, nous restons fidèles », a-t-on souligné.

14h33. A Batna, manifestation de médecins et de pharmaciens contre le 5e mandat.

14h27. Sidi Saïd réagit aux manifestations contre le 5e mandat. (Lire)

14h05. Soulagement aux hôpitaux de Genève au lendemain du départ de Bouteflika (Une de la Tribune de Genève ce lundi).


14h02. Les syndicats UGTA du secteur des PTT (Algérie Télécom, Mobilis, Algérie Poste)  se démarquent de la direction nationale et annoncent leur soutien au mouvement populaire.


14h40. Le Conseil national indépendant des imams et des fonctionnaires du ministère des Affaires religieuses appelle à la poursuite du mouvement de protestation et à un rassemblement demain mardi devant le Conseil constitutionnel.

13h41. Chlef : plusieurs centaines d’avocats ont marché aujourd’hui dans les rues de la villes pour exprimer leur opposition au cinquième mandat. « Non au 5e mandat », « oui pour un Etat de droit », ont notamment scandé les robes noires.

13h23.

13h18. Smain Kouadria, député PT : « Le groupe parlementaire du PT a décidé de boycotter la plénière d’aujourd’hui. Le groupe parlementaire du PT est en concertation avec les autres groupes parlementaires pour décider d’un éventuel retrait des activités parlementaires. Les concertations se poursuivent.. »

13h16. A Oran, des centaines d’avocats ont manifesté aujourd’hui en observant un rassemblement devant la nouvelle Cour de justice à l’USTO, pour exprimer leur soutien au mouvement populaire opposé au 5e mandat de Bouteflika. Les manifestants habillés de robes noires ont scandé des slogans en faveur de l’instauration d’un Etat de droit et pour une République libre et démocratique.

13h10. Les députés de trois formations politiques ont décidé, ce lundi 11 mars de geler leurs activités au sein de l’APN. Il s’agit des parlementaires du RCD, du FJD et d’El Bina. C’est lors d’une réunion de concertation organisée entre les députés des  trois partis à l’APN que la décision a été prise. « C’est notre manière à nous d’être en phase avec les manifestations de rue contre le 5e mandat et de geler nos activités au sein de l’APN », explique à TSA un député qui a pris part à cette rencontre. (Lire)

13h05. Paris salue le « calme » et la « retenue » des manifestations en Algérie (porte-parole du gouvernement). « On peut noter le calme, la dignité et la retenue exprimés par les manifestants, ils sont des centaines de milliers dans les rues d’Alger (…), cela peut être souligné et noté », a dit le porte-parole lors du compte-rendu du conseil des ministres à l’Elysée. (Lire)

13h02. VIDÉO. Quand le blogueur Merzoug Touati croise le juge qu’il l’a condamné à 7 ans de prison à Bejaia. Le magistrat manifestait ce matin devant la Cour de Bejaia contre le 5e mandat.

Merzouk Touati croise le Juge qui l'a condamné injustement à 7 ans de prison.La scène est déchirante. 🙁

Publiée par Béjaia City sur Lundi 11 mars 2019


13h00. Farouk Ksentini dans une déclaration à TSA Arabi : « La décision des magistrats qui refusent d’encadrer les élections est courageuse, mais la loi va les sanctionner ». (Lire)

12h56. Le Parti communiste français (PCF) dénonce un gouvernement algérien « sourd et aveugle ». « Sont-ils sourds et aveugles, si éloignés, si déconnectés pour ne pas comprendre ce qui se passe ? ».

Le PCF a critiqué aujourd’hui l’attitude du gouvernement algérien et du président Bouteflika face « à la spontanéité et la maturité » de la contestation.

12h50. Pour Gaïd Salah, les ambitions de l’Armée sont « celles de l’Algérie et de son peuple » (nouveau communiqué du MDN). (Lire)

12h47. A Tizi Ouzou, les avocats et les huissiers de justice ont manifesté contre le 5e mandat mais les magistrats n’ont pas rejoint le mouvement.

12h25. Quelle transition démocratique pour l’Algérie ? Lire la contribution de Rachid Ouaissa, Professeur de sciences politiques à l’université de Marburg en Allemagne. (Lire)

12h20. Les entreprises de la Zone industrielle d’Akbou appellent les travailleurs en grève à rejoindre leurs postes à partir de demain mardi 12 mars. « Prenant acte des inquiétudes exprimées quant à une dangereuse perturbation du marché avec l’apparition de vives tensions sur divers produits ;

Considérant qu’un service minimum auquel appelle l’ensemble des acteurs sociaux et politiques les plus connus ne peut se matérialiser sans l’implication du secteur productif ;

Nous appelons l’ensemble des travailleurs de la ZAC Taharacht à rejoindre leur postes de travail mardi 12 mars à 05h00 du matin », écrivent-elles dans un communiqué.

12h13. Tayeb Louh répond aux magistrats qui refusent d’encadrer l’élection présidentielle. Lors d’une conférence de presse, le ministre a appelé les magistrats à respecter « le devoir de réserve », rapporte la chaîne El Bilad.

12h02. Un appel est lancé « aux citoyens, artistes et à tous ceux qui souhaitent débattre, échanger des idées, poser des questions, réfléchir ensemble. RDV sur les marches du théâtre national d’Alger (TNA) aujourd’hui lundi 11 mars à 16h ».

11h44. A Alger, les travailleurs de Sonatrach et de Sonelgaz observent un mouvement de protestation contre le 5e mandat.

11h01. VIDÉO. Devant la Cour d’Alger, les avocats appellent les magistrats à rejoindre le mouvement populaire.

المحامون يطلبون القضاة للإنظمام لحراك الشارع

المحامون يطلبون القضاة للإنظمام لحراك الشارع

Publiée par Dzaïr TV sur Lundi 11 mars 2019


10h58. VIDÉO. Les employés de Sonatrach à Bejaia organisent une marche contre le pouvoir et le 5e mandat.

#_مسيرة_اليومعمال سونطراك ببجاية يقومون بمسيرة ضد العهدة الخامسة وللمطالبة بتغيير النظام

Publiée par ‎بجاية كن المراقب Béjaia Sois l'observateur‎ sur Lundi 11 mars 2019


10h42. VIDÉO. Manifestation des employés de la Cour de justice d’Alger. « Où est le premier magistrat du pays ? », crient les manifestants.


10h36. VIDÉO. Les Algériens ont également manifesté hier en Californie.


10h29. VIDÉO. Etats-Unis : rassemblement anti cinquième mandat dimanche en Ohio.


10h24. VIDÉO. Devant le tribunal de Bejaia, les magistrats rejoignent le mouvement de contestation aux côtés des avocats. C’est une première publique.


10h16. Des rassemblements d’avocats ce matin devant plusieurs tribunaux pour dénoncer le 5e mandat. (Vidéo ci-dessous, à Kherrata, dans la wilaya de Bejaia).


10h14. VIDÉO. La sémiologie des manifestations en Algérie par une journaliste française.


10h10. La mobilisation contre la décision d’avancer les vacances se poursuit dans les universités. Ce matin, des enseignants du centre universitaire Ain Temouchent  observent un sit-in.

[ Photo : TSA ]


10h09. Adrar : les employés du complexe gazier de Oued Ezzine en grève.


10h04. A Hadjout, dans la wilaya de Tipaza, les travailleurs de Sonelgaz sont en grève pour dénoncer le 5e mandat.

[ Photo : TSA ]


09h57. A Bejaia, les avocats observent un mouvement de protestation devant le tribunal (Bejaia Sois L’Observateur).

(Source : facebook)


09h54. La grève continue d’être suivie de façon inégale. Elle touche aussi bien le secteur public que le privé. Sur les réseaux sociaux, les Algériens restent divisés sur ces appels à la grève. Si pour certains, une grève peut accélérer la chute du régime, d’autres estiment qu’elle risque de provoquer des tensions et diviser les Algériens, jusque-là unis autour de leurs revendications.

09h44. Le métro en grève contre le 5e mandat.

[ Photo : TSA ]


09h15. Les élèves livrés à eux-mêmes devant certains établissements scolaires (ici à Dar El Beida, dans la banlieue d’Alger). Pourquoi le ministère de l’Education nationale n’ordonne pas aux directeurs de garder les élèves même en cas de grève des enseignants ?


09h14.


08h57. Bejaia : les travailleurs de Cevital agroalimentaire sont toujours en grève.

08h57. Dans une tribune adressée à TSA « Les Jeunes Socialistes d’Île-de-France apportent leur soutien et témoignent leur solidarité au peuple algérien qui se bat pour sa liberté ».

« L’injustice sociale a toujours mené à la défaite des régimes autoritaires. La jeunesse algérienne en a pris conscience », écrivent les rédacteurs du texte. « Les Algériens aspirent à une véritable démocratie : des dirigeants qu’ils choisissent, une politique dont ils sont l’émanation et des représentants qui leurs ressemblent. C’est leur droit le plus légitime », ajoutent-ils.

08h37. Alger, les bus de l’ETUSA ne circulent pas, pour le deuxième jour consécutif.

08h32. Alger : de nombreux véhicules de la police antiémeute sont déployés au début du Boulevard Mohamed V.

08h31. Bejaia : les transporteurs en grève pour le deuxième jour consécutif.


08h24. VIDÉO. Hier à Montréal au Canada, malgré la tempête de neige, les Algériens ont chanté et dansé contre le cinquième mandat de Bouteflika.

La Derbouka était là malgré le froid. Manifestation anti 5e mandat – Montréal. (video)

Publiée par Sameer Ben sur Dimanche 10 mars 2019


08h22. Alger : d’importantes forces antiémeute sont déployées autour de la Présidence et en haut de la rue Didouche Mourad.

[ Photo : TSA ]


08h20. Sur les réseaux sociaux, de nombreux Algériens expriment des doutes concernant le retour du président Bouteflika à Alger. En l’absence d’images officielles, les interrogations sont nombreuses.

07h56. Deuxième jour de grève au port de Bejaia, selon la page locale Bejaia Sois l’Observateur.


07h53. A Alger, le métro est opérationnel et gratuit, selon la page Info Trafic Algérie. Mais le service ne sera pas assuré toute la journée. Les destinations desservies sont : El Herrache – Hai El Badr – Les Fusillés – 1er Mai – Khelifa Boukhalfa – Tafourah – Place des Martyrs.
De 6H à 10h et de 15h à 19h.


Au lendemain de l’annonce du retour du président Bouteflika à Alger après quinze jours d’hospitalisation en Suisse pour des « contrôles périodiques », le pays se prépare à vivre une nouvelle journée de mobilisation contre le cinquième mandat. (Lire)

La communauté universitaire a réagi vivement hier à la décision du ministre d’avancer les vacances de printemps. Les enseignants et les étudiants ont rejeté cette décision. Les structures qui soutiennent le pouvoir continuent de se fissurer, notamment l’UGTA. (Lire)

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close