search-form-close
  • Brent: $52,22+1,95%
  • Taux de change: 1 € = 121,75 DZD (Officiel), 190,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

« Suppression » des visas pour Vladivostok (Russie) : ce qu’il faut savoir

Une loi russe, signée lundi 17 avril par le premier ministre, Dmitry Medvedev, introduit une procédure simplifiée pour l’entrée sur le territoire de l’extrême-Est russe, dans la région de Vladivostok. L’Algérie, avec 17 autres pays, bénéficie donc de cette mesure allégée et privilégiée.

| LIRE AUSSINon, la Russie n’a pas supprimé les visas pour les Algériens

En effet, les citoyens Algériens peuvent obtenir un visa valable 30 jours, mais pour une durée de séjour n’excédant pas les 8 jours, indique le site officiel du premier ministère russe. Surtout, ces visas ne sont valables que pour une entrée en Russie via un des 3 points de contrôle de la « zone franche » (Free Port) de Vladivostok, précise la même source.

Ces visas seront délivrés de manière électronique et à distance, évitant ainsi les procédures administratives et déplacements traditionnels pour l’obtention d’un visa. Cela n’exempte pas pour autant de renseigner des formulaires électroniques et de fournir des justificatifs (pour l’instant non précisés). Le gouvernement russe ne précise pas la démarche à suivre pour obtenir ce type de visa.

La mesure, adoptée en mars 2017 et promulguée mardi, vise à améliorer l’attractivité de la région de Vladivostok pour les investisseurs, assurer un élargissement des liens d’affaires avec les entreprises des pays concernés et attirer plus de touristes étrangers, selon le premier ministère russe.

Sur le plan des affaires, le gouvernement russe entend mettre en place un « guichet unique » des Douanes et exempter les importations d’équipements vers cette nouvelle zone franche des taxes à l’importation de la TVA notamment. Surtout, les autorités locales vont mettre en place des « conditions de travail spécifiques » pour toute une série de secteurs (éducation, médecine, industrie de la pêche). Le gouvernement entend ainsi développer l’économie du secteur et attirer les investisseurs, qui bénéficieront d’un couloir de transport de et vers la Chine voisine, par exemple.

Sur le plan touristique, Vladivostok est l’une des villes les plus orientales de la Russie, avec une histoire particulière. Au confluent des cultures russe, chinoise, voire japonaise et coréenne, sa situation géographique est stratégique. Dernier arrêt de la mythique ligne ferroviaire du Transsibérien, le Port de Vladivostok est également le point d’attache de la flotte du Pacifique de la marine militaire soviétique, puis russe. La ville en elle-même gagnerait à être rénovée, après une période d’abandon relatif. Mais longtemps sur le déclin, la ville et sa population commencent à ré-émerger comme un pôle attractif.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis

  • À la une

    50ANALYSE. Rabat cherche à décapiter la rébellion du Rif
    Il y a 8 heures

    Les autorités marocaines pouvaient compter sur une trêve au Rif au moins…

    Les autorités marocaines pouvaient compter sur une trêve au Rif au moins jusqu’à la fin juillet, date à laquelle une nouvelle grande manifestation a été annoncée. Mais, une fois de plus, leurs maladresses ou leur envie d’en finir avec la rébellion ont réussi à raviver la révolte dans cette région côtière du nord du Maroc.

     
    Utiliser la religion à des fins politiques
    Cette fois, c’est le ministère des Affaires islamiques qui a jeté de l’huile sur le…

  • L'Actualité en temps réel

  • International