search-form-close
Tunisie : arrestation de Nabil Karoui, l’un des favoris à la présidentielle

Tunisie : arrestation de Nabil Karoui, l’un des favoris à la présidentielle

Nabil Karoui, l’un des favoris à l’élection présidentielle du 15 novembre prochain, a été arrêté ce vendredi 23 août, dans le nord-ouest du pays, a annoncé son parti Qalb Tounes.

« Une quinzaine de voitures de police ont bloqué la route et se sont précipitées vers la voiture de Nabil Karoui avant que des policiers civils armés lui demandent de venir avec eux en disant qu’ils avaient des instructions pour l’arrêter », a déclaré Oussama Khlifi, un responsable du parti de Nabil Karoui, cité par plusieurs médias.

« C’était un enlèvement et non pas une arrestation », a dénoncé M. Khlifi, en ajoutant que Nabil Karoui était de retour de Béja (nord-ouest) où il avait ouvert un nouveau local de son parti.

Favori de plusieurs sondages dans les intentions de vote, Nabil Karoui affirme être la cible de « tentatives pour remettre en cause sa popularité croissante ».

Début juillet, le pôle judiciaire économique et financier tunisien avait décidé de geler les avoirs et d’imposer une interdiction de quitter le territoire tunisien à l’encontre des frères Nabil et Ghazi Karoui, propriétaires de la chaîne de télévision Nessma TV, avait annoncé l’agence de presse tunisienne TAP.

Ces mesures avaient été prises suite à une plainte portée le 14 mars dernier par l’ONG « I Watch » auprès du pôle judiciaire économique et financier tunisien contre les frère Karoui pour « suspicion de blanchiment d’argent » à travers des sociétés dont ils seraient propriétaires en Algérie, au Maroc et au Luxembourg, indique la même source.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close