search-form-close
Un ex-membre du staff de Benflis accusé d’espionnage et incarcéré

Un ex-membre du staff de Benflis accusé d’espionnage et incarcéré

Un ex-membre du staff de campagne du candidat Ali Benflis a été placé ce lundi sous mandat de dépôt par le procureur général du tribunal de Bir Mourad Rais (Alger) et poursuivi pour espionnage au profit d’un pays étranger, a indiqué un communiqué de la Cour de justice d’Alger.

L’enquête préliminaire a prouvé l’implication de l’accusé dans « des faits d’espionnage au profit d’un pays étranger a qui il a adressé des rapports sur la situation générale en Algérie, et particulièrement sur le déroulement de la campagne électorale », précise le communiqué.

L’accusé a reconnu avoir connu Benflis en 2003, et qu’il lui a rendu de nombreux services dont celui du règlement d’un problème autour d’un compte bancaire ouvert dans le pays étranger qui appartenait au candidat et à sa femme.

Jeudi, Ali Benflis a réagi à la prétendue infiltration de sa campagne par un individu dont des médias ont fait écho. « Des médias viennent de rendre publique, ce jour 5 décembre 2019, une information faisant état de l’arrestation de Mr B. S. pour avoir tenté d’infiltrer la direction de campagne de M. Ali Benflis, candidat aux élections présidentielles du 12 décembre 2019, au profit d’une puissance étrangère », écrit Benflis sur son compte facebook.

« La direction de campagne de M. Ali Benflis tient à préciser que Mr B. S. n’occupe aucune fonction au sein de sa direction de campagne, et que sa présence dans les meetings du candidat Ali Benflis, est en relation exclusive avec son activité professionnelle au sein de l’équipe technique chargée du son », précise le texte. « La direction de campagne de M. Ali Benflis, se félicite de la célérité avec laquelle les services de sécurité ont déjoué cette affaire », conclut le texte.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close