search-form-close
Prise d’otages en France : trois morts et deux blessés

Prise d’otages en France : trois morts et deux blessés

15h00. Fin du Direct.

14h46. Le preneur d’otages a été tué par les forces de l’ordre (proches enquête).

14h28. Le bilan s’alourdit : trois morts, deux blessés dans les attaques à Carcassonne et Trèbes (sources proches de l’enquête citées par l’AFP).

13h50. Un Marocain suivi pour radicalisation soupçonné d’être le preneur d’otages.

13h23. Le Premier ministre français Edouard Philippe a indiqué vendredi que tout laisse “à penser” que la fusillade suivie d’une prise d’otages près de Carcassonne était “un acte terroriste”, s’exprimant lors d’une visite à Mulhouse (nord) qu’il a décidé d’écourter.

“La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie et toutes les informations dont nous disposons au moment où je vous parle laissent à penser qu’il s’agirait d’un acte terroriste”, a déclaré M. Philippe, précisant que le “pronostic vital” d’un policier blessé n’était pas engagé, mais se refusant à évoquer le bilan de la prise d’otages.

12h57. Au moins deux personnes sont mortes vendredi lors de la prise d’otages dans un supermarché de la localité de Trèbes (sud de la France), selon un bilan provisoire, a déclaré à l’AFP une source proche du dossier.

“Une grande partie des employés et des clients du Super U ont réussi à prendre la fuite. Un officier de la gendarmerie en service est actuellement au contact du preneur d’otages”, a ajouté cette source.

12h50. Au moins deux personnes ont été tuées dans la prise d’otages ce vendredi matin lors de la prise d’otages dans un supermarché à Trèbes dans le sud de la France, selon un bilan provisoire.

Une prise d’otages était en cours vendredi dans un supermarché de Trèbes, près de Carcassonne dans le sud de la France, par un individu se réclamant du groupe État islamique (EI), selon les autorités judiciaires.

Selon une source proche du dossier, un policier a par ailleurs été blessé par balle à Carcassonne.

close