search-form-close
22e vendredi : les Algériens n’oublient pas les Verts et la finale de la CAN

22e vendredi : les Algériens n’oublient pas les Verts et la finale de la CAN

À trois heures du coup d’envoi de la finale de la CAN 2019 qui opposera l’Algérie au Sénégal ce vendredi au stade du Caire (20h, heure algérienne), les Algériens retiennent leur souffle.

Dans les rues d’Alger, à Constantine, Oran, Tizi-Ouzou et partout dans le pays, les manifestants, sortis en masse à l’occasion du 22e acte du mouvement populaire, n’ont pas oublié les Verts. Partout, les manifestants, en plus des slogans hostiles au régime, ont scandé le fameux « one, two, three viva l’Algerie ».

Des milliers d’autres ont pris les avions mobilisés par l’armée et Air Algérie pour se rendre au Caire, afin de soutenir les Verts, dans leur conquête de leur deuxième titre continental, 29 ans après leur premier sacre en 1990 à Alger.

Quel que soit le résultat du match de ce soir, les Verts se sont définitivement réconciliés avec leur public, après cinq ans d’errements, de changements d’entraîneurs et de mauvais résultats.

Depuis sa victoire contre le Nigéria dimanche dernier et sa brillante qualification à la finale, l’EN est redevenue en effet un géant d’Afrique, après cinq ans d’un passage à vide, qui avait suivi sa qualification historique aux 8e de finale du Mondial 2014 au Brésil.

Les Algériens semblent confiants quant aux capacités des camarades de Riyad Mahrez de battre les coéquipiers de Sadio Mané et de ramener la Coupe d’Afrique en terre d’Algérie, et de coller une deuxième étoile, sur le maillot « Vert et Blanc ». La première étoile a été obtenue par Madjer, Menad, Oudjani et les autres, lors de la CAN 1990, au stade du 5 juillet à Alger, face au Nigeria (1-0).

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close