29e mardi : imposante marche des étudiants à Alger — TSA
search-form-close
29e mardi : imposante marche des étudiants à Alger

29e mardi : imposante marche des étudiants à Alger

C’est la marche la plus importante des étudiants depuis le printemps dernier. Des milliers d’étudiants, auxquels se sont joints des citoyens, ont marché ce mardi 10 septembre à Alger, a-t-on constaté. La mobilisation était beaucoup plus importante que lors du 28e mardi, déjà marqué par en retour en force de la communauté universitaire dans les rues.

Tout au long du parcours de la marche, les étudiants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir et à ses principales figures dont ils exigent le départ. Karim Younes, coordinateur de l’Instance de dialogue et de médiation, a également été pris pour cible par les marcheurs.




 

Au lendemain du Conseil des ministres consacré à l’accélération du processus électoral en vue de la prochaine présidentielle, les étudiants ont réaffirmé leur rejet des élections présidentielles « avec la bande ».

Ce 29e mardi a été marqué par la présence des familles de détenus d’opinion, venues réclamer la libération de leurs enfants. Des chanteurs engagés, des acteurs associatifs et des militants politiques ont également pris part à la marche de ce mardi.

Un important dispositif policier a été déployé sur le parcours de la marche. Les forces de sécurité ont notamment fermé tous les accès menant vers le siège de l’Assemblée populaire nationale (APN). Ce matin, au moment où les étudiants marchaient, le ministre de la Justice était à l’APN pour défendre les deux projets de lois liés aux prochaines élections et promettre une élection transparente.


 

La manifestation s’est dispersée dans le calme au centre-ville vers 13H30. Des tensions entre étudiants et policiers ont été enregistrées près de la fac centrale.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close