search-form-close
Arabie saoudite : un mufti juge non obligatoire le port de l’abaya

Arabie saoudite : un mufti juge non obligatoire le port de l’abaya

Les femmes saoudiennes ne sont plus obligées de porter l’abaya, selon Abdoullah Al-Moutlaq, membre du comité permanent des grands savants d’Arabie saoudite, seul organisme autorisé à émettre des fatwas dans le pays.

« Plus de 90% des femmes du monde musulman ne portent pas d’abaya, donc nous ne devons pas les forcer à la porter », a déclaré le cheikh Al-Moutlaq durant son émission de radio du vendredi 9 février, rapporte l’agence Reuters.

L’abaya est une robe ample et longue et souvent noire que portent les femmes dans plusieurs pays aux populations à majorité musulmanes, notamment en Arabie saoudite où les femmes sont obligées d’être voilées.

Récemment, les femmes saoudiennes ont commencé à porter des abayas plus colorées ou échancrées sur des jupes longues ou des jeans. Un signe d’ouverture toléré, depuis peu, par la police religieuse du pays.

Cette déclaration du Cheikh Al-Moutlaq survient après l’adoption récente par l’Arabie saoudite de plusieurs lois progressistes élargissant le champ des libertés pour les femmes, comme l’autorisation de celles-ci à conduire des voitures, à assister à des manifestations sportives ou encore, à assister à des spectacles musicaux.

close