search-form-close
Arrestations de manifestants à Alger pour port du drapeau amazigh : marche nocturne à Naciria

Arrestations de manifestants à Alger pour port du drapeau amazigh : marche nocturne à Naciria

Des habitants de Naciria, dans la wilaya de Boumerdès, ont organisé hier soir une marche pour exiger la libération de Bilel Bacha, interpelé hier à Alger.

Selon la page Laazib Info, Bilel Bacha, acteur associatif, a été interpellé lors de la marche dans la capitale alors qu’il brandissait le drapeau amazigh.

Hier à Alger, la police a procédé à de nombreuses interpellations parmi les manifestants qui brandissaient le drapeau amazigh, en application de la décision du chef d’état-major de l’ANP Ahmed Gaid Salah qui a appelé mercredi à interdire que tout autre drapeau que l’emblème national.

Les interpellations ont été massives durant la matinée, la police profitant notamment du faible nombre de manifestants. Le nombre de personnes interpellées n’est pas connu. Mais selon la députée RCD Fetta Saddat, « un nombre incalculable de manifestants ont été sauvagement arrêtés ce jour par les forces de police et conduits dans différents commissariats de la capitale. Leur seul tort : celui d’être en possession du drapeau amazigh ».

« Les manifestants arrêtés sont soumis au régime de la garde à vue. Celle-ci va durer 48 heures. Ils seront présentés devant le procureur de la république du tribunal de Sidi M’Hamed ce dimanche 23 juin », ajoute la députée sur sa page Facebook.

Dans un communiqué, la LADDH, « tout en dénonçant la répression, l’interpellation des manifestants pacifiques et la fermeture de la capitale à la face des Algérien-ne-s, dénonce avec force cette dangereuse dérive, et tient le système à sa tête le pouvoir réel comme seul responsable quant à toute évolution fâcheuse de la situation ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close