search-form-close
Blessé vendredi dernier, un jeune manifestant est mort aujourd’hui

Blessé vendredi dernier, un jeune manifestant est mort aujourd’hui

Un jeune manifestant a rendu l’âme ce vendredi 19 avril, après avoir passé une semaine dans le coma à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger, a appris TSA de sources hospitalières.

Le jeune Ramzy, âgé de 19 ans, a été admis à l’hôpital vendredi dans un état grave, après avoir reçu un coup sur la tête. Lors de son arrivée aux services des urgences, ses accompagnateurs ont affirmé qu’il avait reçu un « coup de matraque violent sur la tête » à la Place de Tafourah

 Mais les circonstances exactes de sa blessure mortelle ne sont pas encore connues. Vendredi dernier, des scènes de violences provoquées par des « délinquants infiltrés » parmi les manifestants avaient éclaté à Alger faisant de nombreux blessés.

Le jeune manifestant a été opéré mais les dégâts engendrés par le coup qu’il a reçu sur la tête étaient trop importants. Après une semaine dans le coma, il a rendu l’âme aujourd’hui.

Il s’agit de la deuxième victime depuis le début des manifestations. Vendredi 1er mars, Hassan Benkhada, fils de Benyoucef Benkheda, est mort dans une bousculade au niveau de la Place Addis-Abeba.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close