search-form-close
CAN-2019 – Belmadi : « C’est envisageable de perdre la finale »

CAN-2019 – Belmadi : “C’est envisageable de perdre la finale”

Le sélectionneur de l’EN Djamel Belmadi, a estimé ce jeudi 18 juillet qu’il était « envisageable » de perdre la finale de la CAN-2019, vendredi face au Sénégal au stade international du Caire (20h00, algériennes), non sans afficher la détermination des « Verts » à battre un adversaire redoutable.

» Nous allons affronter la première nation continentale au dernier classement de la FIFA, un mondialiste, donc j’estime que le Sénégal est avantagé. C’est envisageable de perdre cette finale, tous les signaux sont à la faveur des Sénégalais « , a affirmé Belmadi, en conférence de presse tenue au stade international du Caire.

L’équipe algérienne a validé son billet pour la finale, en dominant le Nigeria (2-1), alors que le Sénégal a éliminé la Tunisie (1-0, après prolongations). Les deux sélections se sont déjà affrontées en phase de poules, dans un match soldé par un succès algérien (1-0).

» Nous avons préparé cette finale de la même manière que les autres matchs, les joueurs sont concentrés. Leurs approche est très claire, même pas besoin d’en rajouter. Nous devons rester concentrés et déterminés, comme on l’a fait jusqu’à présent. Nous sommes prêts à 200% physiquement pour cette finale. Nous avons eu de la chance de ne pas aller en prolongations en demi-finale », a-t-il ajouté.

Avant d’enchaîner : « Atteindre la finale, c’est pour la gagner. Le match qu’on a livré face au Sénégal en phase de poules est totalement différent de celui-là. Cette finale est capitale et décisive contrairement au premier rendez-vous. Les deux équipes ne sont pas dans le même état d’esprit ».

Belmadi s’est réjoui de retrouver l’entraîneur du Sénégal Aliou Cissé, deux techniciens qui entretiennent une amitié depuis leur enfance : « C’est une ironie du sort extraordinaire de se retrouver. Nous avons grandi ensemble à Champigny-sur-Marne, dans la région parisienne. Aujourd’hui, nous dirigeons nos sélections respectives avec une finale à jouer et un titre à se disputer ».

De son côté, le sélectionneur sénégalais a estimé que cette finale va se jouer « sur des micros détails ».

« Cette finale va se jouer sur des micros détails qui vont faire la différence. Une finale est toujours fermée, avec du stress. J’espère que la fête soit belle et le football africain gagnera. C’est notre devoir en tant que sélectionneur de pouvoir partir sur cet état d’esprit, idem pour Belmadi aussi. L’Algérie est une grande équipe. Nous avons des atouts à faire valoir, nous sommes déterminés pour gagner « .


 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close