search-form-close
Contrat Sonatrach-Air Products : les graves accusations du RCD

Contrat Sonatrach-Air Products : les graves accusations du RCD

Le RCD n’a pas dissimulé ce vendredi ses « inquiétudes » face à la série d’arrestations qui a touché ces dernières semaines, y compris les journalistes et les artistes, considérant qu’il s’agit là d’une « instrumentalisation » de la justice et des services de sécurité dans le cadre de la guerre des clans.

« L’instrumentalisation de la justice et des services de sécurité dans les luttes de clans à l’intérieur du système prend ces derniers temps des proportions inquiétantes », écrit le RCD dans un communiqué qui a sanctionné les travaux de la réunion mensuelle de son secrétariat national.

« Après l’arrestation de six officiers supérieurs de l’ANP accusés d’« enrichissement illicite » et de « trafic d’influence » et leur placement en détention provisoire depuis trois semaines, c’est au tour de citoyens dont l’artiste Kamel Bouakaz, de l’ex-footballeur Fodil Dob et de trois journalistes de subir un sort semblable », rappelle le RCD qui critique le non respect par certains médias de la présomption d’innocence sans que cela ne suscite la réaction de la justice.

« Le viol de la présomption d’innocence, de la dignité humaine et du secret de l’instruction dans cette dernière affaire a fini par venir à bout du peu de crédit qui restait à cette institution », observe le RCD.

Dans le même contexte, le RCD, qui s’est déjà exprimé sur la question, est revenu sur les dernières péripéties qui ont marqué le Parlement, critiquant le « délitement des institutions ».  

« La défiance de l’autorité de l’État, l’émeute et la destruction de tous les corps de médiation sont les marques de l’ère Bouteflika depuis longtemps. Les abus et les dérives institutionnelles symbolisés par l’instrumentalisation éhontée de la justice dans les règlements de compte et le piétinement de la légalité constitutionnelle dans le fonctionnement de l’APN ont accéléré le délitement des institutions et ont inscrit l’Algérie dans le cercle très fermé des régimes absolutistes », souligne le texte.

5e : vente concomitante avec les puissances occidentales ?

Après avoir évoqué la semaine dernière, par la voix de son président lors de l’université des jeunes progressistes du parti, l’existence d’un scénario pour la présidentielle, le RCD accuse le pouvoir de faire des concessions aux puissances occidentales en contrepartie d’un soutien à un cinquième mandat.

Dans ce cadre, il révèle qu’un contrat avec une société allemande a été sacrifié au profit d’une société américaine. « Les concessions faites aux puissances étrangères s’amplifient à la veille de la reconduction de l’actuel chef de l’État pour un cinquième mandat en violation de la souveraineté populaire. Un exemple édifiant est celui de la signature cette semaine de deux contrats d’investissement de gré à gré en vente directe d’une valeur totale de 100 millions d’euros entre la compagnie nationale des hydrocarbures et Air Products (États-Unis) au détriment d’une offre d’un groupe Allemand, leader Mondial dans les gaz industriels, beaucoup moins onéreuse (62 millions d’euros) et qui, de plus, propose un partenariat dans le respect de la règle 49/51% », accuse le RCD..

Il ajoute que la nouvelle loi sur les hydrocarbures, dont l’adoption est annoncée pour le lendemain des présidentielles, “semble suivre la même logique”.

Pour le RCD, seule la mobilisation de la population dont les patriotes est à même de sortir le pays de l’impasse actuelle. « Le RCD reste plus que jamais convaincu que seule la mobilisation collective des forces patriotiques peut relancer l’espoir d’une transition démocratique à même de sortir le pays de l’impasse actuelle ».

close