search-form-close
Contre le 5e mandat : on a marché à Oran, Sidi Bel Abbes, Sétif, Touggourt, Tiaret, Bordj Ménaïel (Vidéos)

Contre le 5e mandat : on a marché à Oran, Sidi Bel Abbes, Sétif, Touggourt, Tiaret, Bordj Ménaïel (Vidéos)

L’appel »anonyme » à manifester ce vendredi 22 février contre le 5e mandat a été entendu. Des citoyens sont sortis dans la matinée dans les principales artères de plusieurs villes et villages du pays pour protester contre le 5e mandat, indiquent des manifestants sur les réseaux sociaux.

Ces manifestations se sont déroulées ou se déroulent toujours dans le calme notamment à Annaba, où le célèbre Cours de la Révolution a été submergé par des jeunes et moins jeunes, dans une atmosphère bon enfant. Des manifestants et manifestantes, derrière l’emblème national, portaient des pancartes où on peut lire »non au 5e mandat ». Chantant des hymnes patriotiques, les manifestants, ont également entonné le slogan » marche pacifique contre le 5e mandat ».

A Relizane, à l’ouest du pays, même ambiance, avec une marche pacifique demandant »pas de 5e mandat ». Les manifestants entonnaient, en marchant, »vous les électeurs, non au 5e mandat », alors qu’une foule impressionnante marchait dans les principales artères de la ville de Sidi Bel Abbes, selon des témoignages sur les réseaux sociaux.

A Oran également, la célèbre Place d’Armes a été envahie dans la matinée par des manifestants, scandant »Non au 5e mandat ». Toujours à l’ouest du pays, la »Place Rouge » de Tiaret a été submergée par une foule bigarrée, entre jeunes, moins jeunes et vieux. Là également, même refrain: »non au 5e mandat ». Un vieux, se tenant sur une canne, adhérait au mouvement en portant une pancarte »non au 5e mandat ».

Dans la wilaya de Sétif, à l’est du pays, même ambiance au chef-lieu de wilaya et à Bougaa, sur les hauteurs des Babors.

Dans la ville de »Sidi El Kheir », les manifestants portaient une large banderole où était portée cette revendication singulière: »Nous voulons un état moderne, solide, pérenne, et qui reste après les personnes ». Et, à côté, une autre banderole portée par des jeunes: « arabes, musulmans, amazighs, non au 5e mandat ».

Par contre, à Bordj Ménaiel, dans la wilaya de Boumerdes, c’est »y en a marre de ce système’, qui a été entonné par des marcheurs, ou »ya Bouteflika , non au 5e mandat ». Les manifestants portaient une pancarte qui demande »Libérez le président », d’autres une autre où est mentionné »20 ans, barakat (20 ans, cela suffit).

Dans le sud du pays, la protestation a gagné la ville de Touggourt, où des manifestants sont sortis dans la rue, et portaient des pancartes où était écrit en arabe »non au 5e mandat ». Des marches pacifiques contre le 5e mandat sont également prévues à partir de 14 heures à Bajaia, selon le site »Bejaia-info ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close