search-form-close
Coronavirus : la France se prépare à une épidémie de longue durée

Coronavirus : la France se prépare à une épidémie de longue durée

Le président français Emmanuel Macron a estimé ce mardi que son pays est entré dans « une phase qui va durer des semaines et sans doute des mois » pour lutter contre le coronavirus de Wuhan, dénommé Covid-19, estimant que la « mobilisation de tout le pays » était « absolument décisive ».

« Nous sommes rentrés dans une phase qui va durer des semaines et même sans doute des mois » et « il est indispensable d’avoir la clarté, la résilience, le sang-froid et la détermination pour freiner d’abord l’épidémie, ce que nous sommes en train de faire, puis lutter contre celle-ci », a affirmé le président français lors d’une visite au Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales (CORRUSS) du ministère de la Santé.

« Nous devons tous avoir conscience que nous serons mobilisés dans la durée » et « nous sommes prêts », a estimé Macron cité par La Tribune, ajoutant que « la mobilisation de tout le pays » était « absolument décisive ». « Nous continuerons de faire bloc, c’est ce que nous devons à notre pays », a insisté le président de la France.

L’épidémie du coronavirus a causé la mort de 4 personnes en France sur plus de 200 cas confirmés de contamination, rapporte France 24. La dernière victime en date est un nonagénaire (âgé entre 90 et 100 ans), tandis que le troisième décès, annoncé lundi, est une femme de 89 ans.

Pour tenter d’endiguer la propagation de l’épidémie, le gouvernement français a pris comme mesure un décret qui permet de réquisitionner les stocks de masques. Les masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par « toute personne morale de droit public ou de droit privé » et les stocks de masques antiprojections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution sont ainsi réquisitionnés jusqu’au 31 mai, stipule le décret publié sur le journal officiel français.

En outre, une « bonne centaine » d’écoles, collèges et lycées sont fermés en France, essentiellement dans l’Oise et le Morbihan, a indiqué le ministre français de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Une décision qui affecte « environ 35 000 élèves dans l’Oise », et « 9 000 dans le Morbihan ».

  • Les derniers articles