search-form-close
  • Brent: $51,00+0,09%
  • Taux de change: 1 € = 129,13 DZD (Officiel), 191 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Des films polémiques au Festival d’Oran : quand le cinéma arabe s’attaque à des tabous

Du film : "Mawlana" 

Le 10e Festival international d’Oran du film arabe (FIOFA), qui se poursuit jusqu’au 31 juillet, a retenu pour sa compétition officielle des longs métrages qui suscitent la controverse dans des pays arabes. 

Certains films sont interdits de projection comme « Mawlana » (Notre maître) de l’égyptien Magdi Ahmed Ali. Cette fiction n’a été projetée qu’en Egypte où elle a enregistré une audience appréciable pour un film non commercial. « Le film est resté dans les salles pendant quatorze semaines. Nous avons remarqué le grand intérêt montré par les jeunes habituellement attirés par les films d’action ou les comédies », a souligné le critique égyptien Magdi Tayeb. « Mawlana », qui est inspiré d’un roman à succès de Ibrahim Issa, raconte l’histoire de Hatem Chenaoui (Amr Saad), un jeune prédicateur, qui devient une véritable star grâce à une émission qu’il anime à la télévision. Il plaide pour un renouvellement du discours religieux, critique les positions extrémistes, combat les idées reçues et explique le message de l’islam en plaidant pour la modération et le dialogue. Pour lui, il n’y a pas de différence entre les chiites et les sunnites. « Il y a un seul islam », dit-il. Il défend aussi le soufisme et évoque l’existence de hadiths attribués au Prophète Mohamed mais dont l’origine n’est pas définie.

« Mawlana »


La philosophie du film n’a pas plu à plusieurs autorités religieuses dans les pays du Golfe et au Moyen Orient. Au Liban, il a été demandé aux producteurs de censurer un passage du film. « Dans nos pays, on continue de mettre la poussière sous le tapis pour ne rien voir. On nous refuse toujours le débat sur l’Histoire de l’islam. Je suis contre la pensée salafiste qui est influencée par le wahabisme. Nous voulons tous se débarasser de ces idées qui enchaînent la volonté des peuples arabes et qui les empêchent de se développer », a déclaré Magdi Ahmed Ali à Oran. Les idées fanatiques empêchent, selon lui, le monde arabe de faire un pas « en avant ». « On nous tire toujours vers l’arrière par des fausses idées. L’histoire de l’islam doit être débattue ouvertement  et librement », a-t-il plaidé.

« Mawlana »


« Le tabou » américain en Irak

« Made in Iraq » de Jasim Mohamed Jasim a été projeté à Oran en avant première arabe. Le long métrage n’a toujours pas été projeté en Irak et dans d’autres pays arabes. Le film aborde avec courage deux thématiques très délicates en terres irakiennes : la présence militaire américaine et la question de l’identité.

« Made in Iraq »


Le film débute par la scène d’un homme endormi en plein désert, en face d’un champs de pétrole, sur une valise rouge. Il ne sait pas d’où il vient et où il va. En ouvrant la valise, il retrouve petit à petit des bribes de sa mémoire. Il se rappelle notamment les séances de torture dans une prison menée par des soldats américains dont un d’origine arabe. Les scènes filmées par Jasim Mohamed Jasim rappellent les fameuses images de la prison de Abou Ghrib où plusieurs détenus irakiens ont été soumis, en 2003 et 2004, à des séances de maltraitance d’une rare sauvagerie par des soldats US et des agents de la CIA. L’affaire a été vite étouffée par l’administration américaine.

L’équipe du tournage de « Made in Iraq » n’a pas obtenu les autorisations officielles à Baghdad pour filmer. « En Irak, il est interdit d’aborder les sujets où l’on remet en cause la présence américaine. On nous a dit que l’Amérique était là pour apporter la démocratie. « Made in Iraq » est un film contre l’occupation américaine. Une occupation qui n’est pas uniquement militaire. Les USA utilisent des chaînes de télévision pour semer la division confessionnelle et ethnique en Irak. Plus de deux millions irakiens sont morts en raison de cette guerre. Quatre millions irakiens ont été forcés au départ. Une situation ignorée par les médias et par le cinéma. Vous avez de la chance en Algérie de voir ce qui se passe réellement en Irak  », a expliqué Hamoudi Jasim, universitaire irakien et ancien président de l’Union des cinéastes irakiens, présent à Oran.

« Made in Iraq »


Le Caire sous l’angle de la colère

« Les derniers jours de la ville » de l’égyptien Tamer Al Said est un autre film qui suscite la polémique. Le long métrage est interdit de salles en Egypte même si aucune décision de censure n’a été prise officiellement. « Nous pensons que les autorités reprochent au réalisateur ses positions critiques vis-à-vis du président Abdelfatah Al Sissi », a expliqué un journaliste égyptien.

« Les derniers jours de la ville »


L’histoire de ce film, à la tonalité très contemporaine, débute en décembre 2009, à plus d’une année du début de la révolte des égyptiens contre le régime de Hosni Moubarek. Les manifestations du mouvement Kifaya sont montrées dans ce film où le documentaire se mélange parfois avec la fiction. Khaled (Khaled Abdallah) est un jeune cinéaste qui veut prendre le pouls de sa ville natale, Le Caire. Sa caméra sillonne les rues, les boulevards et les ruelles pour montrer la pauvreté de la population, l’état d’abandon de certains quartiers, la surchage urbaine et l’anarchie. Triste, Khaled s’occupe de sa mère hospitalisée après avoir perdu son père. Son amie va quitter le pays et lui peine à trouver un appartement à louer dans une ville surpeuplée. Le film écrit avant la Révolte du 25 janvier 2011 et monté après dévoile la colère qui montait des profondeurs du Caire. Le cinéma égyptien tente de revenir péniblement sur les années Moubarek, sur la révolte des égyptiens et sur le nouvel ère sous Al Sissi.

« Les derniers jours de la ville »


« Nuts » ou la virilité malmenée

A sa sortie au Liban, « Nuts » de Henri Bargès a provoqué beaucoup de critiques. Les dialogues et la thématique complexe du film n’a pas plu aux médias et à une partie des critiques. Des appels ont été lancés pour retirer la fiction des salles. Ressemblant fortement aux films de Tarantino, « Nuts » ou « Warqa beida », qui puise dans le registre de la comédie noire à chapitres, raconte l’histoire de deux femmes qui veulent se « libérer » à leur manière des pésanteurs sociales. Lana (Darine Hamzé) s’adonne au jeu de Poker et Jenny (Alexandra Kahwagi) au jeu de séduction. Les deux femmes vont rencontrer des hommes mêlés au trafic de drogue et à des crimes. Elles doivent en bout de course payer le prix.

« Nuts »


Le film se moque quelque peu de « la virilité » de l’homme oriental en concentrant parfois les dialogues, avec une certaine exagération, sur les testicules d’un tueur. La fiction est surchargée d’émotions, de violences et de propos crus. « Nous sommes provocateurs un peu. Nous n’avons pas fait de film politique. Le film reflète une certaine réalité mais qui est mondiale. On lâche tout partout. Il n’y a plus de règles et de morale. Nous ne voulions pas revenir à la guerre civile libanaise, mais ses souvenirs sont toujours là. La génération de Darine Hamzé ne veut plus entendre parler de la guerre. Notre souci avec le scénariste était de faire un film d’amusement moderne. Dire qu’il n’y a pas de méchants, de drogues ou de violence au Liban, c’est un mensonge. Je peux dire autant de la France », a souligné Henri Bargès, lors d’un débat après la projection du film à Oran.

« Nuts »


Selon lui, le public, s’attendait à « une carte postale » du Liban dans ce film. Une partie de la presse libanaise a qualifié le film de « superficiel », « d’insultant » et de « vulgaire ».

Les longs métrages « Mawlana », « Made in Iraq », « Les derniers jours de la ville » et « Nuts » soulignent toute la vitalité et l’audace du cinéma arabe actuel qui tente de faire bouger les lignes au milieu d’un climat d’immobilisme et d’absence de perspectives au Moyen-Orient.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (56)

    • Benmoh

      Benmoh

      Aux nationaux; la haine est bien ancré chez vous.mais vu d ici un constat. Vous pouvez vous exprimer librement dans les différents forums. Il y a même (hachakoum)des insultes que nous” les migrers der franssa”que nous n osons jamais dires entre rrjals seulement entre eux les disent “achemayiet”.donc il y a de la démocratie en Algérie. Ils y a beaucoup de loups et de hyènes. La démocratie sa s apprends sa se rompre sa se maîtrise.sa se gagne( autrement que la violence).vous n êtes pas prêt sincèrement. Mais le constat est aussi que les corrupteurs sont nombreux très nombreux très tres très nombreux. Combien êtes vous de fonctionnaires a ne pas êtres corrompus? A travailler sérieusement de 8h a 12 et de 14 à 17 h en ne prenant qu’ une demie heure de pause.combien êtes vous d employés présent au poste et respectant vos concitoyens en attente aux guichets? Combien recrée vous la qualité et la productivité que mérite la rémunération

      • Benmoh

        Benmoh

        Combien d entre vous respect son voisin?même en France on respecte l arabe ou le kabyle sans se jeter à la figure des insultes résultant quoi que vous en penser (la crise berberiste,en France pendant la révolution) tous ça a été voulu et crée par les services du deuxième bureau. C est la préhistoire khouya.je m en fout. Ceci n est simplement qu’ un constat neutre de l extérieur. Après vous prenez ou vous jetez.vous savez quand j étais gamin une voisine a reçu une personne chez elle.elle et son mari ont fait une superbe table..pour recevoir ce “deef”en 1965 à Douai. Cet homme avait égorger la mère la révolution. Ils ont dit à l époque (Les petites oreilles ont entendus) “” le fat mat kanette tora. Mouai gatlek Allah ter smah yak”””.avez vous connu plus que ça mon ami?

      • Iglidh

        Iglidh

        Quant au “respect” des peuple, l’Algerie arabe au nom des berberes et malgre’ eux est tout sauf signe de respect. Outre la prise du pouvoir contre le Gpra et la dictature arabe qui s’ en est suivi et son lot de massacres des hommes , Abane khider Krim Mecili, il y a la negation identitaire: un precedent nazi! Les administrations du regime arabe imposent les noms arabes les villages doivent avoir un nom arabe..sous tous les cieux un Etat ne cree pas l’ identite’ ni l’ impose, mais respecte le peuple, sauf s’ il a pour but sa domination.’

    • Benmoh

      Benmoh

      Oui mr iglidh.mon père a eu de la chance de survivre comme les rescapés de la morts dans les camps en Europe ont eu de la chance de survivre. Moi ce que je sais c est que le peuple TOUT LE PEUPLE qui a survécu à cet épisode ont eu de la chance mais tout ne se résume pas à cela .ma mère en 1957(fin)a été prise dans une rafle avec tante et grand-mère (Les historiens peuvent retrouver cela)a Ouled Hasna béni menirNedroma une gigantesque opération militaire blindes avions hélicoptère légion étrangère sénégalais la totale pour anéantir des hommes des femmes des enfants des gueux en guenilles comme les syriens et les harraguas africains d aujourd’hui. Ça c était l arabisation? Non monsieur. Mr Mehri s il a dit ce que vous dites (il en a dit des conneries) c est pas grave.moi j aurai crié pire en voyant ma mère torturé pendant 7 jrs et 7 nuits à l électricité au supplices de eau et du savon

      • Benmoh

        Benmoh

        Suite .de nombreux habitants civils de la région sont morts ce jours la.ma mère avec la torture a échappé à l horreur suprême grâce à un de ses oncles harkis qui la vu a temps.8 jrs après avec 1 laisser passer du FLN nous étions avec mon père en France. Monsieur vous pouvez criez votre colère autant que vous voulez mais RESPECT. Et Allah te arahme a chouhadas vive les kabiles vive les chaud vive les SAHARAOUI vive les algériens. Je ne répondrai plus à aucun message de haine ou d insultes.

      • Iglidh

        Iglidh

        Benbella qui était de chez toi, avait été le premier à colporter l’arabisme. Une forme de subordination au Caire? C’est comprehensible, vu les siecles de pauvreté d’où venait le pays. Le fait politique est que la volontè de devenir arabe en sacrifice de soi pour faire partie de ce “monde arabe” a coutè 500 membres du ffs assassinés en Kabylie- et ce n’est pas le colonialisme mais le pouvoir de boumedien et benbella. 50 ans d’arabisation firent des algèriens une proie facile ideologiquement. Jusqu’au jour quand èclaterent la chasse aux algeriens au Caire. Le meme benbella avait assisté aux intellectuels egyptiens qui outre à denigrer l’Algerie avaient refusé l’appartenance de l’Algerie au monde arabe. benbella n’avait pas dit un seul mot.

      • Iglidh

        Iglidh

        2-De meme le baath fln qui arabise de force, n’est pas le gagnant non plus. il avait elevè l’arabisation comme levier contre les laics- souvent kabyles, il est allè jusqu’à creer les islamistes les financer mais à la fin ces islamistes à la fin c’est les monarchies du golfe qui controlent les islamistes. Aujourd’hui meme le sultanat d’Omane controle sa petite oumma en algerie. Morale, quand l’identitè est importée le prix et fort. Ce ne seront pas les chars à defendre le pays mais son identité. Si c’est l’islam et l’arabisme, alors le donneur d’ordre passera de l’Algerie aux vraix arabes et la preuve est que l’arabie saoudite dicte les positions à tous les pays arabes meme le soudan si cherit.

    • Benmoh

      Benmoh

      Je pense honnêtement que De Gaulle n a rien imposé d autre que régler 1 problème que seul 1 homme d état visionnaire pouvait voir. 9 millions de musulmans en1954 a peine 40 millions de français en métropole. Une natalité à l époque supérieure à 10 enfants par familles (nous sommes 13 frères et soeurs machallah)et tous ceux que je connaissais idem.il s est dit dans 50 ils vont avoir la majorité. (Ça se confirme aujourd’hui) il fallait gagner militairement pour s en sortir avec les honneurs. L arabisation: mon oeil. Mes parents mes grands parents mes arrière grand parents tous ont étés privé de kraya (école arabe ou martienne) il fallait laisser le peuple inculte pour diverses raisons.l arabisation est arrivé avec l indépendance parce que Nasser l a imposé à Ben Bella. Sans polémique aucune il me semble important de le souligner.

      • Iglidh

        Iglidh

        MEHRI etait secretaire du FLN et il avait dit cela

      • Benmoh

        Benmoh

        Ps.encore une fois je peux me tromper. Je ne suis pas historien. Je n ais pas eu la chance de faire des études supérieures et universitaires. Mais j ai 50 ans de lectures quotidiennes (depuis 1963mon père illettré achetait les journaux et me disait de lui faire la lecture).mes lectures: el moudjahid,la voix du Nord,nord matin, France soir,le monde,historia magasine et puis les livres. Chocroune bouaya c est le plus beau cadeau qu’ un père peut faire à son fils.De Gaulle a imposé l arabisation dites vous?mon père miskine n a JAMAIS APPRIS EN HAMDO (LA FATIHA)est il était tellement honteux qu’ il se cachait. Il a appris grâce à un iman de la mosquée qui s en est aperçu et lui a appris en plus de 13 sourates. Voila ce qu’ il en ait de l arabisation de ma famille.

      • Iglidh

        Iglidh

        Votre pere, et meme vous, avez de la chance. L’ Ecole algerienne est dogmatique. Les universites forment des techniciens mais pas les hommes libres. Ceux qui eurent l’Audace de s’ opposer au regime l’ ont fait a’ partir de la culture du terroir. Ce n’ est pas un miracle si la meme caste continue a’ occuper le pouvoir. La mosquee est leur moyen de controle de la societe’ pendant que leurs enfants frequentent les universites europeennes et americaines, aux enfants de pauvres il y a la charia des la maternelle.

    • Iglidh

      Iglidh

      Tozz: l’arbité inventé par l’accord seykes-picot devient une valeur marchande qui sert de levier pour s’introduire puis occuper les terres d’autres peuples: “magreb-arabe” ligue arabe, quand s’efritte tout au moyen orient, en Afrique du nord on tente de retablir l’empire en carton. Oust

      • Navigateur

        Navigateur

        je te l ai deja dis pas de soucis prend ce que tu veux delimite ton térritoir autonmie independance comme tu veux..apelle tes copines du MAK …BOUFFez des olives et vivez en paix…tu rends ta carte d indetité et ton passeport LE MAK T EN FERA FAIRE D AUTRES ….SOYEZ des hommes allez au bout..

      • Iglidh

        Iglidh

        Ce n’ est pas a’ toi de me dire ce que je dois faire et quand ou comment le faire! Mais ton Algerie arabe des a’ present ne me reppresenterait jamais! Voilà une certitude.

      • Benmoh

        Benmoh

        Vous me dites que mon père a de la chance. Toute personne sensé dirait qu’ il vaut mieux apprendre le chinois, l hébreu,l anglais, le français ou n importe quelle langue car après on peut parfaire sa culture. Lui il a eu de la chance que son père soit mort en le laissant orphelin en 1940 à la prison d Oran.il a eu de la chance de survivre à ama el jeue (année de la faim)en mangent les pelures d oranges et de légumes que jetaient les colons.il a eu de la chance que les biens de mon grand-père aient été spolié. Il a eu de la chance de survivre en se affolant et se cachant avec les animaux du navire qui partait à Marseille en octobre 1949 pour fuir.

      • Iglidh

        Iglidh

        Mon pere n’ayant pas fait de grandes etudes- elementaire- il avait sa propre culture son terroir qui etait – et l’est encore- une grande reference culturelle. Pour s’emanciper les universitès aident à decouvrir ce qui est en nous. Les universités arabisantes ont préparé les islamistes et le vide identitaire et culturel est remplacé par l’islam. Voilà pourquoi l’implosion est arrivée à la premiere crise economique. Les symboles sont en nous avant de se materialiser en modalitè politiques. En kabylie bien que c’est depuis 63 que nous refusons le regime, on a pas étè chercher une ideolgie ailleurs ni les maitres. Ce qu’a fait le baath fln avec son arabisme et les islamiste n’ont fait qu’experimenter ce qu’ils avaient appris. Voilà pourquoi pas toutes les ecoles sont pareilles

    • Abbdelrahmane

      Abbdelrahmane

      2) Nous sommes arabes algériens depuis des siècles et des générations, malgré vous que cela vous plaise ou pas, arabes indépendamment de napoléon et sa françarabie, abstraction faite de benbella, boumediene, le fln, chafik arslan, michel aflak, messali el-hadj, abdelhamid ibn badis, le ppa, le mtld, abdelhamid mehri, de gaule et tous vos mentors et gourous, independemment de l’avis et opinions de tous els autrs arabes koweitiens égyptiens saoudis et tous ce que vous pouvez présentez comme argument.

      • Iglidh

        Iglidh

        Vous pouvez etre algeriens depuis des siècles mais l’Algerie ne l’a jamais été depuis des millennaires!

      • Iglidh

        Iglidh

        C’est deja tout au debut avec napoleon qui a trouvè le role aux kouliglis, celui de faire de moyen de controle de la france/arabie. Puis les messali boumediene benbella sont tous parachutès par la meme source. Jusqu’à liquidier physiquement toutes les personnes kabyles qui pouvaient accèder au pouvoir. Pour synthetiser: MEHRI AVAIT DIT CECI : C’EST DE GAULLE QUI NOUS A IMPOSE’ L’ARABISATION…..

      • Abbdelrahmane

        Abbdelrahmane

        @ pauvre imbécile de gredin de montagne. nous sommes l’Algérie et l’Algérie c’est nous, vous les khra-bylistes vous pouvez vous séparer et vous isoler dans vos montagnes en compagnie de vos ânons gredins sangliers chèvres . quant à mehri de gaule et l’arabisation, c’est un autre de vos innombrables mensonges. le menteur n’est jamais cru même s’il dit la vérité.

      • Iglidh

        Iglidh

        @Pauvre karkor, tu te crois malin d’utiliser l’arabité comme bouclier pour cacher ton role. Mais tu t’es trompé de cible et tous tes petits amis sont connus un à un, le moment venu vous serez comme un cheveux hors d’une soupe(…), sachez que vous avez affaire à un peuple millennaire pour faire votre triangulation. Echek et MAK

    • Abbdelrahmane

      Abbdelrahmane

      il nya pas de faux et vrais arabes il y a des arabes tout court et ils ne sont pas exclusivement en péninsule arabik en arabie saoudite. Ils sont présents, omniprésents, dominants et majoritaires et prévalents sur un vaste territoire en asie du s/o et en afrique du n allant du golfe à l’atlantik et du yemen au nord de la syrie. C’est 1 réalité prégnante saillante imposante k’il va falloir k vous vous y fassiez avec Sinon on parlera aussi de vrais et faux berbers de vrais et faux kabyles il y a tout le monde le sait des kabyls d’origine vandales romaine byzantine des kabyls d’origine arabe des régions arabophones d’Algérie et du moyen orient des kabyls d’origine turk tous ont été berberisés avec le temps et les générations: doit-on parler de vrais kabyl et de faux kabyls come vous tentez de faire croire à de vrais et faux arabes. Ce qui est 7lal pour vous doit aussi 7lala pour nous

      • Iglidh

        Iglidh

        On a rien contre le fait que vous soyez arabe, mais arabiser l’Etat algerien est une autre paire de manche: c’est du colonialisme! Nuance.

      • Iglidh

        Iglidh

        Des arabes en Afrique du nord il n’existait pas et c’est une recherche recente qui le dit. boumediene l’agent du cair- c’est le responsable des services egyptiens qui l’avait dit-, avait la feuille de route claire: deberberiser le pays. Il importa alors des milliers de cordonniers d’Egypte en guise de proff et ainsi commence le delire. Il avait aussi ses lèches pieds, tout le nord koreen, c’etait rabah driassa qui à longueur de journée faisait les louanges de son altesse le roi boumediene et son nationalisme arabe. Pendant cela il interdisait Sliman Azem de la chaine kabyle- crée dans les années 40-.

    • Abbdelrahmane

      Abbdelrahmane

      @ igredhin: Nous sommes chez nous sur la terre de nos ancetres qui ont produit durant des siècles et des générations une langue une culture et une civilisation propres et specifiques à ce pays. nos ancetres ont conçu et produit par leur génie, leur effort et leur inspiration un patrimoine riche, profus, fécond, raffiné ,connu et reconnu universellement comme arabe dans ses déclinaisons et expressions musicales, artistiques, literaires, poétiques, architecturales, gastronomiques, humouristiques, artisanales dont certains sont inscrits en lettres d’or dans le patrimoine universel de l’UNESCO un patrimoine arabe algérien plus riche et plus dense 10000X que celui qu’ils ont produit eux les barbar en 10000 ans et qu’’ils ne produiront les 10000 prochaines années.

      • Iglidh

        Iglidh

        Chez toi oui , mais pas en Numidie qui n’a jamais ètè arabe

      • Iglidh

        Iglidh

        Ni arabe ni arabisés ni arabisables, ni par la ruse ni par la truffe encore moins par llégitimité par defaut. Des siecles ne changet pas l’identitè ni la souvenainnetè d’un peuple, sauf le colonialisme hallal…

      • Abbdelrahmane

        Abbdelrahmane

        @igredhin la numidie historique s’étendait du sud de carthage (tunis actuelle) à setifis (sétif aujourd’hui).votre khrabylie ne rentre pas dans la numidie, c’est les chaouis qui sont les vrais et authentiques numides.pauvre con

      • Iglidh

        Iglidh

        On revendiquera tout ce qui nous revient de droit, mais avant cela dennoncer l’arabisation/coloniation- qui sert de cheval de troie aux suceurs de sang des peuples(…) – en sourdine!

    • Benmoh

      Benmoh

      Je vais peut être dire une ineptie alors mettez cela sur le fait que je n ai pas votre vécu et le mien n est pas le votre aussi exusez moi d avance.voila est il possible ou impossible d envisager une autonomie interne sans aucune autonomie militaire externe pour divers région.? Si oui ou nom ,il faut argumenter.les avantages les inconvénients. Le coût. Le bénéfice…

    • Iglidh

      Iglidh

      La Kabylie ne veut ni l’Etat arabe ni jamais d’Etat islamique. Que ceux qui veulent s’arabiser peuvent le faire, mais faire passer l’Algerie arabe à la sauvette, cela n’a pas marché pendant 50 ans par la truffe la force et l’argent, ce n’est pas maintenant que l’on a recolté 300 000 morts fruits de cette mediocrité que la kabylie va cèder au paternalisme de quelques brebis galeuses!

      • Genseric

        Genseric

        Qui es-tu pour parler au nom de la Kabylie ? Une autre brebis galeuse du MAK ?

      • Abbdelrahmane

        Abbdelrahmane

        @ igredhin: ta khra-bylie n’a qu’à se séparer de l’Algérie et aller faire ménage chez elle dans ses montagnes.

      • Iglidh

        Iglidh

        Ni le congres de la Soummam ni le Gpra encore moins Massinissa n’ont jamais parlé d’Algerie arabe: qui vous a imposé l’arabisation sinon de Gaulle?! Apres 300 000 morts fruit de votre betise vous croyez encore decider pour nous! L’agerie arabe n’existe que pour quelques charlatants qui veulent décider pour la majorité ce que devrait etre leur identité. La kabylie n’a jamais reconnu votre régime dès 62! Faites un referendum et vous verrez

    • Benmoh

      Benmoh

      Pour donner suite à mes commentaires précédents j ajouterai les noms glorifié a jamais de ceux qui ont établis par leurs sacrifice suprême l algeriannite du peuple kabyle et la fraternité, l amitié, l amour,la reconnaissance des algériens de toutes origine a :Krim belkacem, amirouche,abderahman mira,akli mokrane,yacef saadi (la bataille d alger),Mohammed Saïd.plus les centaines de milliers anonymes.alors arrêtez de vous echarper “l arabisation c est un prétexte. Moi j aimerais apprendre l arabe (suis francophone) Le kabyle pour parler avec la famille des enfants,l anglais plus 4 ou 5 langues différentes mais “Allah rraleb pas possible”

    • Benmoh

      Benmoh

      Suite aux insultes de certains “aarab” et certains kabyles.je dirais reporter vous a un livre sur des notes de benkheda et son fils .reportez vous sur les livres retraçant la guerre d Algérie sur l épisode de la reprise en main du FLN. Ou les chefs arabes disent aux chefs kabyles qu’ ils préfèrent que ce soient les kabyles Qui rétablissent l ordre pour ceux qui voulaient détour net le mouvement vers une kabilisation uniquement de la guerre. J aime ce peuple kabyles fier et héroïque. Je ne veux pas qu’ il devienne l ennemi de mes descendants ou que les descendants d entretuent au nom d 1 faux idéal. En Europe les wallon (belge) et les flamands ne se tient pas.les corses les bretons les catalans les provençaux les ch ti se battent Pacifiquement avec l humour, Le foot et sa s arrête la.je vous aime haissezmoi si vous voulez mais aimez mes enfants parce que moi je leurs ai pas appris la haine fratricide.

      • Genseric

        Genseric

        Voila maintenant tu as compris ce que j’ai voulu dire dans mon précédent “post” par : ” écrire la vraie histoire de la révolution algérienne “

      • Iglidh

        Iglidh

        Le baath fln et son coup d’Etat contre le Gpra ont signé la mort de la confiance entre l’Etat attendu et l’Etat imposé. Depuis quelques charlatants occupent par la force ce qui devait etre l’Etat. Helas tout s’achete mais pas la confiance qui se cultive.

    • Benmoh

      Benmoh

      Ensuite pour tourner des films, il faut un public. Le film doit intéresser un maximum de public. Il doit être rentable. Il doit être romancé, Le public doit être tenu en haleine. Sinon le producteur perd de l argent, Le film sera retiré des circuits commerciaux…vous savez de toute façon il faut passer à autre chose.il faut avancer.les vietnamiens ont été en guerre jusqu’ en1975.ils nous dépassent déjà. Pourquoi?ils sont travailleurs.nous ,nous avons de la gueule, nous avons nif, tout dans la langue rien dans les bras et la”fhaama ma kannech”.et khoterje me met dedans “Rani jazairi hhore”.

    • Genseric

      Genseric

      Chez nous pour faire un film sur le déclenchement de la révolution algérienne du 1er novembre 1954 , il faut demander l’autorisation à des bureaucrates du ministère des faux moudjahidines qui n’ont jamais fais la révolution .

      • Benmoh

        Benmoh

        Ces films existent je les ai vu en France parce que j ai voulu les voir (les récents avec Jamel débouzze ils sont proches de la réalité.ma mère a confirmé le côté en Algérie mon père me côté immigré en France dans les annes50.pour les livres ;Si on veut on cherche on trouve. Depuis tout petit mon père me donnait de l argent pour apprendre. Il me disait “craa bner el kelb khrouj karet machin hmar kema bouak.”les 1ers livres :la guerre d Algérie d Yves courrière. Ensuite j ai acheté 1magnetoscope et j achetais ou louer les films algériens sur la guerre.tous ceux disponible. Alors je comprends pas les critiques sur le supposé manque de “VRAIS FILMS”.

      • Genseric

        Genseric

        C’est à dire raconter les bons côtés mais aussi les mauvais côtés de l’histoire .

      • Abbdelrahmane

        Abbdelrahmane

        pauvre imbecile de khnezi marochien : venir débiter ses aneries et ses inepties sur un site algerien. venat d’un memebbre d’une ethnie de fourbes, perfides, obséquieux, menteurs, esclave de pd, çà ne m’étonnera pas. venir squatter les sites algeriens pour nous provoquer et nous narguer, c’est çà votre honneur et votre gloire ? tfffoooouuuuuhhhhhh 3likem ya khanazirs.

      • Navigateur

        Navigateur

        quand ta fiotte de ROI en fera un sur la repression qu il méne…..

      • AlainT

        AlainT

        Les autorités Algérienne ne permettront jamais qu’on les critique par contre quand il s’agit des autres pays, ils ne se gênent pas.

      • Iglidh

        Iglidh

        RAt d’ egouts, depuis quand tu serais mon maître pour te permettre de me donner une identite’!?

      • Iglidh

        Iglidh

        Arabes par decret d’ un regime ne’ suite au coup d’ Etat

    • Galileo

      Galileo

      Les societes arabo musulmanes sont refractaires aux debats d’opinions et aux echanges d’idées. C est la raison principale de leur declin depuis le 15eme siecles. Pas de debats=pas de progres.

      • Abbdelrahmane

        Abbdelrahmane

        pauvre imbécile galilokhrabile ! est ce que tu sais que le point de départ de cette décadence arabe musulmane en andalousie, c’est tes freres barbares almohades ?! c’est eux qui ont persecuté, exilé et proscrit et ont été la cause de la mort du savant musulman ibn rochd.

      • Iglidh

        Iglidh

        @abdelkarkor, Raison de plus de desarabiser la Numidie

    • Navigateur

      Navigateur

      C est paradoxal cette attitude des autorités algériennes..Pourquoi dans ce cas les 25 DERNIERE années du pays sont passé au silence..Auqun film .très peu de reportages..depuis octobre 1988 rare sont les cinéastes ou artistes a a être autorisé à travailler dessus sauf s ils tiennent le discours officiel de la Moussalaha….auqun Sujet sur le rôle de l armee; l expérience GLD; les disparus, la naissance et le fonctionnement des groupes terroristes.cet cet cet .A titre d exemple l ÉGYPTE dont l expérience ressemble à celle de L Algérie abordé ces sujets et à continue à travaille pendant ses années noirs.

      • Benmoh

        Benmoh

        Qui finance encore un cinéma etetique?les américains? Les français? Les russes?les chinois?dans le monde entier ce sont des majors compagnies, des sociétés de production ou des producteurs privés qui risquent leurs deniers propres.moi je sais qu’ aux USA à Hollywood ce n est pas l état.en France, Le groupe privé canal+,Pathé cinéma groupe Seydou,Nicolas Lanzmann, Daniel Mohamed hamidou (Dany boon)Luc Besson (Europa corp).les tunisiens ont tarak benamar. Et nous on produit el hennedia comme dit un comique OULD le bled Abkader secteur. Et encore une fois on pleure l hacouma elle fait rien que m embêter.allez créer une société privé de production. Je met 2000euros de participation. Trouvez 1000 personnes comme moi et lancer vous.

  • À la une

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close