search-form-close
Désapprobation de l’appel de Ferhat Mehenni pour la constitution d’une force de contrainte en Kabylie

Désapprobation de l’appel de Ferhat Mehenni pour la constitution d’une force de contrainte en Kabylie

J’ai marqué un temps de recul pour t’écrire ces quelques mots directement à ton attention, suite à ta dernière intervention à partir de Londres. En effet, tu n’as pas manqué de me surprendre très fortement comme beaucoup de nos militants sincères! … et je n’en reviens tout simplement pas que tu puisses faire une déclaration d’une aussi grande gravité au point d’éclipser totalement l’effet médiatique pour lequel tu t’es déplacé à Londres et je crois par-là, que tu as entamé sérieusement le crédit de tant d’années de luttes et d’espoirs.

Je veux te dire expressément que personnellement, je me dissocie totalement de Ton appel à ‘’la constitution d’un corps de contrainte en Kabylie’’ et je ne me reconnais pas du tout dans cette orientation. J’ai adhéré au MAK par conviction pour protéger notre Kabylie et ses valeurs et surtout pour le caractère pacifique du mouvement.

J’ai toujours du respect pour toi personnellement comme ‘’maquisard de la chanson’’ et pour ton long parcours jusque-là exceptionnel de lutte pacifique et intelligente pour la Kabylie, notre langue, notre culture, notre histoire mais aussi pour la liberté et les droits humains.

C’est pourquoi, j’ose espérer que cette déclaration est venue sur un coup de tête et qu’elle a dépassé ta pensée… à considérer comme une erreur de communication. Autrement, je ne cautionne pas cette orientation et je ne fais plus partie du mouvement tout simplement à partir de ce jour.

Avec ma plus profonde déception.

Tahar Ait Abdeslam,

Montréal, le 11 juin 2018 »

close