search-form-close
27e vendredi : le hirak et la crise entament leur septième mois

27e vendredi : le hirak et la crise entament leur septième mois

22h50. Fin de ce direct.

>> Lire sut TSA : ALERTE – Le DG de l’ONDA limogé

17h57. Alger : la manifestation du 27e vendredi est terminée. Tout s’est déroulé dans le calme.

[Crédits : TSA]


[Crédits : TSA]


 

17h24. Alger, les amis de deux détenus du hirak d’Ain Benian réclament leur libération.

Photo : TSA


Photo : TSA


17h08. Alger : Abdelouahab Fersaoui s’exprime sur le 27e vendredi.


17h05. Les manifestations se sont déroulées à Alger, Constantine, Oran, Bejaia, Tizi Ouzou, Bouira, Tiaret, Mostaganem, Chlef, Annaba, Bordj Bou Arreridj, etc, pour la 27e fois depuis le 22 février. Les manifestants ont réitéré leurs revendications relatives du changement, et dit non à un faux dialogue, et à des élections supervisées par la issaba (gang).

17h02. Annaba, les manifestants n’ont pas raté le rendez-vous du 27e vendredi, pour réitérer leurs revendications qui portent le changement radical du régime et du système de gouvernance.

17h01. Tiaret : La mobilisation s’est maintenue ce vendredi même avec une moindre ampleur. Les manifestants qui ont bravé la chaleur pour défiler ont réitéré leurs doléances politiques habituelles en faveur de l’instauration d’un régime démocratique tout en se montrant hostiles vis à vis des manœuvres du pouvoir visant à imposer ses choix en maintenant le système.

16h38. Tizi Ouzou : forte mobilisation pour le 27e vendredi

Photo : TSA


16h36. Alger, banderole géante composée de drapeaux algériens


16h33. Alger : les manifestants observent une minute de silence à la mémoire des victimes de la bousculade d’hier soir au concert de Soolking


16h29. Constantine : des centaines de personnes participent à la marche du 27e vendredi. La mobilisation est plus forte que les deux derniers vendredis.


16h28. Alger, Bouchachi et Tabbou réclament la libération des détenus du hirak


16h25. Bejaia : les manifestants ont scandé de nombreux slogans : « dawla madania machi askaria », « la hiwar, la chiwar, errahil houwa El qarar », « dawlett El qanoun machi dawlett tilifoune », « barakat, barakat mel issabatt.

Photo : TSA


16h23. Alger, le sociologue Nacer Djabi fait le bilan de six mois de hirak


16h20. Alger, Karim Tabbou critique le dialogue mené par le Panel


16h03. Constantine : les manifestants scandent « révolution populaire, on va chasser les goumiers ».


16h03. Mostaganem : Nouvelle mobilisation de la population de Mostaganem à l’occasion du 27e marche ce vendredi. Les manifestants refusent la tenue des élections en présence des anciens du système et demandent leur départ. Sous un soleil de plomb, les marcheurs maintiennent leurs revendications notamment l’instauration d’un état civil de droit. (source www.mostaganem-aujourdhui.com).

16h00. Tiaret : les manifestants au rendez-vous du 27e vendredi. Le Panel de Karim Younes est rejeté par des manifestants qui réclament un « vrai dialogue ».

15h59. Relizane: La mobilisation citoyenne s’est maintenue lors de ce 27e vendredi de manifestations pacifiques. Tout en refusant tout dialogue avec les résidus du système, les manifestants ont réitérer leur opposition pour « la tenue d’une élection présidentielle destinée à sauver le régime ».

15h57. Tlemcen: : La mobilisation est loin de s’essouffler dans la capitale des zianides. « Ni Tebboune, ni Benflis », scandent les manifestants lors de ce 27 vendredi de manifestations populaires.

15h56. Chlef : En dépit de la grande chaleur qui sévit, des milliers de personnes ont marché ce vendredi dans les rues pour réitérer leurs revendications politiques liées à un véritable changement démocratique. Les marcheurs ont également fustigé l’initiative de dialogue menée par Karim Younes et le panel de « dialogue » qu’il coordonne.

15h49. Oran : « Pas de dialogue avant la libération des détenus d’opinion », scande la foule.

15h49. Alger : Ali Laskri (FFS) s’exprime sur le 27e vendredi.


15h39. Oran: « Makanch Intikhabat maa el aissabate (Pas d’élections avec la bande) », scandent les manifestants en chantant.

15h32. Bejaia : des milliers de personnes dans la rue pour le 27e vendredi. Ils scandent les slogans habituels contre le panel de Karim Younes et pour un État civil.

Photo : TSA


15h20. Oran : Il y a une très forte mobilisation dans les rues lors de ce 27e vendredi de manifestations pour un changement du système politique. « Makanch hiwar maa el aissabate (Il n’y aura pas de dialogue avec la bande) », scandent les manifestants.

15h11. Oran : « Pour une Algérie libre démocratique et sociale », lit-on sur une banderole brandie lors de la marche aujourd’hui.

15h10. Oran : « FLN, RND, Parlement et système Itenehaw gaa (vont dégager) », scande la foule.

15h09. Mostaganem : La mobilisation est intacte. des milliers de personnes marchent en ce moment au centre-ville qui réclament l’application des articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent que « Le peuple est la seule source de souveraineté ».

15h01. Alger, la manifestation du 27e vendredi en photos.

Photo : TSA


Photo : TSA


15h00. El Tarf: Les manifestants fustigeant le panel de Karim Younes. Une foule plus nombreuse que vendredi passé.

14h45. Oran : des milliers de personnes marchent en ce moment à la rue Larbi Ben M’hidi en scandant des slogans réclamant « un État civil et démocratique ».

14h28. Constantine : les manifestants commencent à se rassembler devant le centre culturel Al Khalifa au centre ville.

14h08. Alger, un hélicoptère de la police tournoie dans le ciel, et un léger dispositif de sécurité est déployé autour de la Présidence de la République.

14h06. Alger, les manifestants scandent « FLN dégage ».


13h50. Bejaia : forte mobilisation des manifestants à l’occasion du 27e vendredi.

13h49. La marche du 27e vendredi a commencé à Tizi Ouzou.

Photo : TSA


11h57. Alger, les manifestants scandent : « Le peuple veut l’indépendance ».


11h13. Alger, les manifestants continuent d’affluer au centre-ville.

Photo : TSA


Photo : TSA


Photo : TSA


Photo : TSA


Photo : TSA


Photo : TSA


Photo : TSA


10h58. Alger, les manifestants commencent à se rassembler dans le centre-ville.


| Lire sur TSA : 27e vendredi : l’avant-dernier de la « permanence » estivale

Les Algériens s’apprêtent à manifester aujourd’hui à travers le pays pour le 27e vendredi consécutif depuis le 22 février. Il s’agit de l’avant-dernier vendredi d’un mois d’août marqué par le maintien des manifestations populaires malgré la canicule et les vacances. Mardi dernier, les étudiants ont donné le ton : la mobilisation a repris dans la capitale et travers d’autres villes du pays.

Face à l’absence de perspectives de sortie de crise, la colère populaire ne s’estompe pas. Cette semaine, une délégation de six ministres, conduite par celui de l’Intérieur, a été chassé puis chahutée par la population à Illizi, dans le sud du pays. Pourtant, la délégation était venue annoncer des « projets de développement » pour la région.

Dans ce contexte, l’Instance de dialogue et de médiation continue d’avancer laborieusement. Cette semaine, elle a rencontré Ali Benflis et Sofiane Djilali. Les deux personnalités ont insisté sur les mesures d’accompagnement pour la réussite du dialogue. Parmi les mesures réclamées figurent notamment le départ du gouvernement Bedoui, la libération des détenus d’opinion, l’ouverture des champs politique et médiatique…

Pour l’heure, le régime ne montre aucun signe allant dans le sens de l’apaisement. Bien au contraire, il semble avoir lancé une offensive destinée à imposer la tenue d’une élection présidentielle, avec un minimum de garanties et sans ouverture préalable.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close