search-form-close
Dix terroristes « neutralisés » depuis le début de l’année

Dix terroristes « neutralisés » depuis le début de l’année

Le début de cette année est marqué par une intensification de la lutte contre le terrorisme. Depuis le 1er janvier, dix terroristes ont été « neutralisés » par l’armée : six abattus dans des opérations et quatre arrêtés, selon les bilans officiels du ministère de la Défense nationale.

Dans la nuit de vendredi 10 à samedi 11 janvier, deux terroristes ont été abattus dans la nuit par une unité de l’armée nationale dans la région de Khenchela. « Il s’agit du terroriste Arbaoui Bachir dénommé Abou Ishak qui avait rallié les groupes terroristes en 2007 et le terroriste Zitouni Amara dénommé Abou Oubaida qui avait rallié les groupes terroristes en 2001 », a détaillé le MDN.

Hier vendredi 10 janvier, deux « dangereux terroristes » ont été abattus lors d’une embuscade dans la localité de Mechatte, commune de Mélia, dans la wilaya de Jijel. « Il s’agit du terroriste Ouga Mahieddine dénommé Abou Oubeida qui avait rallié les groupes terroristes en 1993 et le terroriste Laaouar Chawki dénommé Ibrahim Abou Mouslim qui avait rallié les groupes terroristes en 1995 », selon le MDN.

Jeudi 9, une unité de l’armée nationale a capturé un terroriste dans la région de Tamanrasset. « Il s’agit de Rikane Mohamed dit Abdelbari, qui avait rallié les groupes terroristes en 2018 ».

Dimanche 5 janvier, lors d’une opération de ratissage et de fouille dans la forêt de Taghzout Ahcen, commune de Messelmoune, wilaya de Tipaza, un détachement de l’ANP « a abattu deux terroristes et saisi un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, un fusil à lunette et une quantité de munitions ».

Le 1er janvier, trois terroristes ont été arrêtés à Skikda. Les deux premiers « étaient accompagnés d’un nombre de femmes et d’enfants », a précisé le MDN qui a diffusé des images et des témoignages des terroristes et de leurs familles. Plusieurs armes à feu ont été récupérées.

Par ailleurs, cinq éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés durant cette période à Boumerdès, Ouargla, Blida et M’sila.

D’importantes quantités d’armes ont été saisies au cours de ces différentes opérations, selon les bilans du MDN.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close