search-form-close
Donald Trump s’attribue la mise au ban du Qatar par les pays du Golfe

Donald Trump s’attribue la mise au ban du Qatar par les pays du Golfe

Le président des États-Unis Donald Trump s’est attribué ce mardi sur Twitter la récente décision prise par plusieurs pays du Golfe, l’Arabie saoudite en tête, de rompre les relations diplomatiques avec le Qatar.

« Durant mon récent voyage au Moyen-Orient, j’ai déclaré qu’il ne peut désormais plus y avoir de financement de l’Idéologie radicale. Les dirigeants ont pointé du doigt le Qatar – Regardez ! », a déclaré le Président américain sur Twitter, dans une vague de tweets dont il est devenu coutumier.

« Tellement bien de voir que la visite en Arabie saoudite avec le Roi et 50 pays commence déjà à porter ses fruits. Ils ont dit qu’ils allaient adopter une ligne dure contre le financement de l’extrémisme, et tous les indices pointaient vers le Qatar. Peut-être que cela sera le début de la fin de l’horreur du terrorisme ! », a affirmé Donald Trump.

Ces déclarations de Donald Trump sur le réseau social Twitter ont laissé nombre d’observateurs pantois, car elles marquent un changement de cap radical dans la stratégie des États-Unis au Moyen-Orient.

Le Qatar abrite en effet la plus grande base aérienne américaine dans la région, où réside le siège du commandement militaire chargé du Moyen-Orient. La base d’Al-Udeid est notamment cruciale pour la lutte contre l’État islamique en Irak et en Syrie, menée par la coalition internationale dirigée par les États-Unis et dont fait pour l’heure partie le Qatar.

Sur le même sujet : 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close