search-form-close
France : une entraîneuse de football voilée privée de finale régionale

France : une entraîneuse de football voilée privée de finale régionale

En Rhône-Alpes (Est de la France), une équipe féminine de football a déclaré forfait samedi après que la ligue locale ait interdit à leur coach voilée d’assister à la finale d’un tournoi régional.

Un club d’Échirolles (banlieue de Grenoble) a « décidé de déclarer forfait afin de dénoncer la décision de la Ligue Auvergne – Rhône-Alpes d’interdire la présence au bord du terrain de sa jeune entraîneur, Essia Aouini, 19 ans, car cette dernière porte le voile », rapporte Le Parisien.

Pour justifier sa décision, le président de la Ligue reprend les statuts de la Fédération française de football et indique que les « signes ou tenues manifestant ostensiblement une appartenance politique, idéologique, religieuse ou syndicale » sont interdits lors des compétitions. « À partir du moment où l’éducatrice est assise sur un banc de touche qui est à l’intérieur de l’aire de jeu, je ne vois pas comment on pourrait l’autoriser à participer aux matchs avec son voile », ajoute le président de la Ligue.

Le maire communiste de la ville a demandé une autorisation « exceptionnelle », sans succès. Quant au président du club de foot, il a saisi l’Observatoire de la laïcité et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) sans que la Ligue ne revienne sur sa décision.

La jeune éducatrice de 19 ans a également contacté la ligue en indiquant que « l’acceptation des différences fait partie des valeurs du football » et en s’interrogeant : « Comment voulez-vous qu’un tel message soit transmis à des jeunes lorsqu’on leur annonce qu’en raison d’une différence, l’éducatrice ne peut accompagner son équipe ? ». 

Pour protester contre ce qu’elles jugent être une décision injuste, les jeunes joueuses âgées de 11 à 13 ans ont décidé de ne pas participer à la finale qui a eu lieu samedi.

  • Les derniers articles