search-form-close

Grève des résidents : Hasbellaoui sort de son silence

Le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui s’est exprimé sur la question de la grève des résidents ce lundi 20 juin en marge de la clôture de la session ordinaire du Sénat, en affirmant qu’elle est étudiée par les services concernés.

C’est la première fois que le ministre de la Santé s’exprime sur ce sujet après avoir gardé le silence pendant plusieurs semaines, malgré le gel la grève et la participation des résidents en dernière année aux examens du DEMS de façon normale après avoir boycotté les deux précédentes sessions.

Comme à son habitude, le ministre a affirmé que les canaux du dialogue entre son ministère et les résidents sont ouverts et que le dialogue sera repris « au moment opportun ».

Les membres du bureau national du Collectif autonome des médecins résidents algériens ont affirmé à plusieurs reprises qu’aucun contact n’a été établi avec leur ministère de tutelle et ce, jusqu’à hier dimanche.

Questionné sur l’éventualité de la reprise des négociations entre son ministère et les résidents, Mokhtar Hasbellaoui a répondu d’une façon étrange : « La question ne concerne que les résidents et le ministère et que la presse n’avait pas le droit de s’intéresser aux détails de la question ».

close