search-form-close
Israël et des pays arabes veulent créer un Forum du gaz

Israël et des pays arabes veulent créer un Forum du gaz

Des pays de Méditerranée orientale ont annoncé lundi au Caire leur intention de lancer un forum de coopération régionale sur le gaz, ressource devenue un enjeu économique et stratégique majeur au large de leurs côtes.

Le ministre égyptien du Pétrole et des Ressources minérales Tarek el-Molla a reçu lundi ses homologues italien, chypriote, grec, israélien, jordanien et palestinien “pour discuter de la création du Forum du gaz de la Méditerranée orientale”, a indiqué son ministère dans un communiqué.

Ce forum, favorisant le dialogue et la coopération, sera destiné à optimiser l’exploitation des gisements de gaz qui “revêtent une importance vitale pour la sécurité énergétique de la région”, a ajouté cette source.

Les récentes découvertes de gaz naturel en Méditerranée orientale ont conduit plusieurs pays à multiplier les partenariats stratégiques, comme l’Egypte et Israël, mais ont parfois donné lieu à des tensions sur les droits et les frontières maritimes. A Chypre, les découvertes de gisements ont ravivé les tensions avec la Turquie, qui occupe le tiers nord de l’île.

Les sept ministres se sont engagés “à préparer le terrain pour une coopération technique et économique fructueuse en vue d’exploiter efficacement le potentiel gazier de la région”, d’après le ministère égyptien.

Une prochaine réunion, prévue en avril, devrait permettre de préciser les contours de l’organisation de ce forum, a-t-il précisé.

Selon le ministère égyptien, l’objectif est notamment d’établir un “marché régional du gaz”, de “favoriser la compétitivité des prix” et “d’améliorer les relations commerciales”.

Basé au Caire, le Forum du gaz de la Méditerranée orientale sera à terme ouvert à d’autres pays de la région, ont assuré les autorités égyptiennes.

Dimanche, le ministre israélien de l’Energie Youval Steinitz est arrivé au Caire pour participer à cette réunion avec ses homologues régionaux, lors d’une rare visite en Egypte d’un responsable israélien.

“Il s’agit de la coopération économique la plus significative entre l’Egypte et Israël depuis que les deux Etats ont signé l’accord de paix”, a estimé M. Steinitz dans un communiqué publié lundi, en remerciant le “le ministre égyptien de l’Energie pour son invitation à visiter Le Caire”.

Les deux seuls pays arabes à avoir signé un traité de paix avec Israël sont l’Egypte, en 1979, et la Jordanie, en 1994.

Encouragé par des découvertes récentes de champs gaziers au large de ses côtes, l’Egypte a multiplié la signature d’accords en 2018 et veut s’imposer comme un pôle énergétique régional.

close