search-form-close
La mission de drones de la CIA renforcée en Afrique, à la frontière de l’Algérie

La mission de drones de la CIA renforcée en Afrique, à la frontière de l’Algérie

Les services de renseignements américains, la CIA, s’apprêtent à effectuer des opérations secrètes au drone contre Al-Qaïda à partir d’une base aérienne nouvelle agrandie au Nord-Est du Niger, rapporte ce lundi le New York Times.

La base au nord-est de ce pays frontalier à l’Algérie permettra à la CIA d’élargir ses opérations contre Aqmi dans le Sud de la Libye. L’expansion vient s’ajouter aux opérations clandestines de l’agence américaine à l’Est de l’Afghanistan pour des frappes au Pakistan, et au Sud de l’Arabie saoudite pour des attaques au Yémen.

Des responsables nigériens et américains ont affirmé que la CIA fait voler des drones pour des missions de surveillance depuis plusieurs mois à partir d’un coin d’un petit aéroport commercial à Dirkou. Des images satellites montrent que l’aéroport s’est agrandi de manière significative depuis février pour inclure un nouveau taxiway, des murs et des postes de sécurité.

Un responsable américain sous couvert d’anonymat a indiqué que des drones n’avaient pas encore été utilisés pour des missions létales, mais pourraient de manière quasi-certaine l’être dans un futur proche, compte tenu de l’augmentation de la menace dans le Sud libyen. Une porte-parole du ministère de la Défense américain a pour sa part affirmé que l’armée américaine maintient une base dans l’aéroport de Dirkou depuis plusieurs mois mais que des missions de drones n’étaient pas lancées depuis cet endroit.

Selon le Times, les drones décollent de Dirkou durant la nuit, en général entre 22h et 4h. Les drones seraient vraisemblablement de modèle Predator, et auraient été aperçus au moins trois fois en six jours au début du mois d’août. Contrairement aux avions pour passagers qui atterrissent occasionnellement à l’aéroport, les drones n’ont pas de lumière signalant leur présence.

Le gouvernement américain prévoit par ailleurs de lancer à partir de l’année prochaine des missions de drones Reaper depuis une base au Niger à Agadez, à 350 kilomètres à l’ouest de Dirkou.

close