search-form-close
L’Algérie met un milliard de dollars pour le développement en Afrique

L’Algérie met un milliard de dollars pour le développement en Afrique

Grosse initiative prise par l’Algérie pour contribuer au soutien au développement sur le continent africain.

L’Algérie a décidé de contribuer à hauteur d’un milliard de dollars, via l’agence algérienne de coopération internationale. L’annonce a été faite ce dimanche 19 février 2023, au deuxième jour du 36e sommet des chefs d’État de l’Union africaine, qui se tient à Addis-Abeba (Éthiopie).

| Lire aussi : Sommet de l’UA : l’Algérie fait exclure la délégation israélienne

La décision a été prise par Abdelmadjid Tebboune, président de la République. Elle a été annoncée dans un discours prononcé en nom du chef de l’État par le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, devant les chefs d’État africains.

Elle est destinée au financement des projets de développement dans les pays africains.

Abdelmadjid Tebboune a annoncé sa décision « d’injecter un montant d’un milliard de dollars » au profit de l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement pour le « financement de projets de développement dans les pays africains notamment les projets d’intégration ou ceux à même de contribuer à accélérer le développement en Afrique ».

M. Tebboune a estimé que « la sécurité et la stabilité en Afrique sont liées au développement ».

L’Algérie passe à la vitesse supérieure en Afrique

Selon un compte rendu de l’agence officielle APS, l’Agence algérienne de coopération internationale « entamera les procédures d’exécution de cette initiative stratégique en coordination avec les pays africains souhaitant en bénéficier ».

L’Agence algérienne de coopération internationale a été créée à l’initiative du président de la République Abdelmadjid Tebboune quelques semaines après son élection en décembre 2019. L’annonce de sa création a été faite à l’occasion d’un sommet des chefs d’État africains en février 2020 à Addis-Abeba.

Abdelmadjid Tebboune avait indiqué que l’agence algérienne aura une « vocation africaine » et couvrira tous les domaines du développement. Sa principale mission est « la concrétisation sur le terrain de notre volonté de renforcer l’aide, l’assistance et la solidarité avec les pays voisins, notamment les pays frères au Sahel », avait-il expliqué.

En avril 2020, Mohamed Chafik Mesbah a été installé comme premier directeur de l’agence.

  • Les derniers articles

close