search-form-close
L’Algérie s’attache les services d’un cabinet américain de lobbying

L’Algérie s’attache les services d’un cabinet américain de lobbying

L’ambassade d’Algérie à Washington vient de signer un contrat d’une année avec la firme-Conseil américaine, Keene Consulting, destiné à promouvoir l’image et les centres d’intérêts de l’Algérie aux États-Unis, rapporte l’agence officielle, de sources diplomatiques algériennes à Washington.

Le contrat, dont le montant s’élève à 360000 dollars, a été paraphé le 1er novembre dernier avec David Keene qui dirige ce cabinet de consulting. L’objectif est « de bâtir sur le succès de la première semaine de l’Algérie à Washington, pour faire connaitre davantage le pays et promouvoir ses centres d’intérêts et les opportunités qu’il peut offrir à la communauté d’affaires américaine », selon les mêmes sources.

Ancien président de la puissante National Rifle Association (NRA), le lobby des armes aux États-Unis, David Keene « devrait apporter une contribution de qualité à la promotion de l’image de l’Algérie tant au niveau de l’exécutif américain que du Congrès et du monde des affaires », a-t-on précisé.

L’Algérie s’est déjà offerte les services du cabinet Foley Hoag, basé à Boston, pour renforcer les relations de coopération avec les États-Unis en particulier dans le domaine de l’énergie.

Homme politique connu à Washington pour ses positions modérées au sein de la NRA comparés à ses successeurs, David Keene a passé trente ans à la tête de l’American Conservative Union.

Figure active dans les campagnes présidentielles de Ronald Reagan et Georges Bush, le consultant a également présidé le comité national républicain.

Keene connait très bien l’Algérie pour s’y être rendu à plusieurs reprises et possède un background étendu des questions régionales et internationales.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close