L’annulation de l’avant-première de « Papicha » compromet sa participation aux Oscars — TSA
search-form-close
L’annulation de l’avant-première de « Papicha » compromet sa participation aux Oscars

L’annulation de l’avant-première de « Papicha » compromet sa participation aux Oscars

Les autorités n’ont toujours pas apporté d’explications officielles à l’annulation de l’avant-première du film « Papicha », qui était prévue le 21 septembre dernier à Alger, ont indiqué le producteur et la réalisatrice du film dans des propos rapportés par l’agence AFP ce samedi.

« Nous ne savons pas, ni moi ni le CADC (Centre algérien du développement du cinéma), coproducteur du film et qui est sous tutelle du ministère de la Culture, pourquoi il ne sort pas en Algérie », a affirmé Belkacem Hadjadj, coproducteur du film, spéculant que la décision est peut-être due au fait que le film soit « sur la problématique de la femme qui montre des filles entreprenantes qui se battent et ne se laissent pas faire ».

« Est-ce que c’est la conjoncture actuelle qui fait que c’est très sensible ? », s’est interrogée pour sa part Mounia Meddour, réalisatrice du film, qui estime que « le propos » du film est peut-être aussi en cause, le film abordant « une période très sensible, dont beaucoup de personnes n’ont jamais fait le deuil ».

Mounia Meddour a également spéculé sur d’éventuelles raisons « de sécurité » ayant mené à la décision des autorités. L’avant-première était prévue « dans une salle de 200 places et il y a eu plus de 2.000 demandes », précise la réalisatrice, faisant écho au récent drame lors du dernier concert du rappeur Soolking, où une bousculade avait mené à la mort de cinq personnes, toutes jeunes.

La décision arbitraire des autorités de ne pas autoriser la diffusion du film en Algérie compromet concrètement la participation de « Papicha » à la course aux Oscars. Choisi en juillet comme candidat de l’Algérie dans la catégorie « meilleur film international », le film nécessite en effet au moins une semaine de projection dans le pays pour être éligible aux Oscars.

« On a demandé une dérogation. On attend la réponse », a indiqué dans ce cadre Mounia Meddour. En attendant, le film sera projeté à partir de ce mercredi 9 octobre dans les salles de cinéma en France.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close