search-form-close
L’Arabie saoudite se dote d’un organisme de la Sûreté de l’État

L’Arabie saoudite se dote d’un organisme de la Sûreté de l’État

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a créé par décret jeudi un organisme de la Sûreté de l’État, qui lui est directement rattaché en sa qualité de président du Conseil des ministres.

Plusieurs départements du ministère de l’Intérieur, dont le service du Renseignement, ainsi que les unités chargées de la lutte contre le terrorisme et son financement, seront désormais sous l’autorité du nouvel organisme, a rapporté l’agence officielle SPA.

La présidence de cet organisme a été confiée au chef du Renseignement, le général Abdel Aziz ben Mohammed al-Houeiriny, a ajouté l’agence.

Dans une série de décrets, le roi Salmane a également limogé le chef de la Garde royale, le général Hamad al-Awhaly, et nommé le général Souheil al-Moutiri pour lui succéder à la tête de ce corps en charge de sa garde rapprochée.

Il a par ailleurs nommé Mohammed ben Abdallah al-Queiz pour diriger la Bourse saoudienne, avec rang de ministre.

Ces nominations interviennent moins d’un mois après la décision du souverain saoudien de nommer son fils Mohammed, 31 ans, prince héritier, succédant à son cousin Mohammed ben Nayef, limogé de toutes ses fonctions comme héritier du trône, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur.

  • Les derniers articles