search-form-close
  • Brent: $63,72-0,50%
  • Taux de change: 1 € = 135,93 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Le DRS s’alarme des effets néfastes sur la paix sociale du discours d’Ouyahia

Anis Belghoul / NEWPRESS

Un rapport adressé à la Direction de la Sécurité intérieure (DSI), l’un des principaux organes de feu DRS, s’est alarmé du « caractère provocateur et par conséquent dangereux sur la société » du discours d’Ahmed Ouyahia depuis sa nomination au poste de Premier ministre, affirme ce mercredi le Quotidien d’Oran.

Selon le Quotidien, la DSI a demandé à des conseillers économiques à la présidence de la République « de faire une analyse du contenu des discours et déclarations de Ouyahia depuis sa nomination comme Premier ministre ». Le rapport en question a souligné « le caractère provocateur et par conséquent dangereux sur la société » des déclarations d’Ouyahia « en ces temps des plus troubles en Algérie, à ses frontières, chez les pays voisins et même plus loin dans d’autres régions où le désordre est total », ajoute le journal.

Le discours du Premier ministre interviendrait en outre dans « une Algérie qui se prépare pour des élections communales censées rétablir des équilibres sociaux pour apaiser des esprits en ébullition », affirment les auteurs du rapport. « Ouyahia a dû en faire plus que ce qui lui a été demandé, il est fait pour assumer et exécuter les sales besognes mais il est allé trop vite avec une assurance démesurée », écrit le rapport adressé à la DSI.

En réaction, « la présidence de la République a immédiatement et fermement rappelé à l’ordre le Premier ministre », affirment des sources citées par le Quotidien d’Oran. Des ministres détenant des portefeuilles de souveraineté auraient même « été instruits directement par El Mouradia, à l’insu de Ouyahia, pour faire de leur mieux pour distiller un discours rassurant et prometteur », soutient la même source. C’est dans ce cadre que plusieurs ministres comme celui de l’Intérieur Noureddine Bedoui ou celui de l’Énergie Mustapha Guitouni auraient récemment fait leurs déclarations publiques se voulant rassurantes.

close
close