search-form-close
Le FFS dénonce des arrestations d’étudiants à Alger

Le FFS dénonce des arrestations d’étudiants à Alger

Le FFS a dénoncé ce vendredi 16 mars des « arrestations » qualifiées d’« arbitraires » de délégués des étudiants de l’Institut national de la poste et des technologie de l’information et de la communication (INPTIC), situé dans la commune des Eucalyptus, sud-est d’Alger.

Selon le FFS, des délégués d’étudiants de cet institut, où une grève est observée depuis quelques mois pour réclamer la satisfaction de revendications socio-pédagogiques, sont retenus en garde à vue depuis jeudi matin et seront présentés devant le procureur dimanche matin, d’après leurs parents.

Informés de ces arrestations, des parlementaires et des élus du FFS se sont déplacés au niveau des commissariats des Eucalyptus et de Baraki pour « exiger » leur libération. Le FFS « exige la libération immédiate et inconditionnelle des étudiants interpelés et exhorte les autorités à mettre fin aux violations systématiques des franchises universitaires », conclut le texte.

close