search-form-close
Le FLN clarifie le discours de Bouchareb à Oran : « il n’est pas dirigé contre le peuple »

Le FLN clarifie le discours de Bouchareb à Oran : “il n’est pas dirigé contre le peuple”

Mouad Bouchareb a attaqué ce samedi 23 février à Oran l’opposition qui réclame l’alternance au pouvoir, et réagi aux marches historiques contre le 5e mandat, qui ont eu lieu hier vendredi à travers le pays.

« Certains politiques et quelques pseudos politiques commencent à rêver. Je leur dis : faites de beaux rêves et bon sommeil. Je leur dis aussi, les enfants rêvent toujours, alors profitez de vos rêves », a lancé Bouchareb.

Le responsable du vieux parti n’a pas hésité à comparer Bouteflika à un prophète. « Dieu a envoyé Bouteflika en 1999 pour réformer la Nation algérienne et lui rendre la place qui est la sienne », a-t-il dit.

Poursuivant, M. Bouchareb a brandi le spectre du chaos et des printemps arabes. « Vous savez bien que dans de nombreux pays, les gens sont sortis dans la rue par dizaines de milliers pour exprimer des revendications sociales et politiques et, lorsque d’autres parties se sont infiltrées, leur rêve s’est évaporé et leurs aspirations ne sont pas réalisées », a-t-il affirmé, soulignant que ceux qui veulent rééditer le scénario en Algérie échoueront.

Aussitôt, le FLN a tenu à clarifier les propos de Bouchareb, qui ont été interprétés, selon l’ancien parti unique, comme une réponse au peuple, qui est descendu dans la rue dans plusieurs villes du pays, hier vendredi pour dire non au 5e mandat.

« Le discours de Bouchareb aujourd’hui à Oran a été déformé pour montrer qu’il est dirigé contre le peuple. En réalité, ce discours est destiné aux partis qui se réclament de l’opposition alors qu’ils ont échoué à atteindre leurs objectifs », précise le parti dans un communiqué, publié sur sa page Facebook.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close