search-form-close
Le manager du Sheraton d’Alger en détention provisoire depuis début décembre

Le manager du Sheraton d’Alger en détention provisoire depuis début décembre

Le manager de l’hôtel Sheraton d’Alger, Sam Van Campenhout, a été placé en détention provisoire début décembre pour des poursuites liées à la divulgation d’informations jugées secrètes, rapporte ce mardi le média belge 7sur7 qui cite l’agence Belga.

Les autorités algériennes reprochent à M. Van Campenhout, de nationalité belge, d’avoir divulgué dans un email des informations relatives à la sécurité à son responsable de sécurité basé à Dubaï. Ces informations visaient à prévenir le responsable de la sécurité des dernières mesures en vue d’une visite dans plusieurs hôtels en Algérie, indique la même source qui précise que l’email n’aurait eu qu’un seul et unique destinataire et il n’y aurait pas eu d’autres transferts de ce courriel.

Poursuivi par le tribunal criminel, le manager du Shératon se défend en affirmant que ces informations « ne sont absolument pas secrètes puisqu’elles étaient accessibles dans la presse algérienne », selon des sources proches du dossier citées par l’agence de presse belge.

Auditionné à deux reprises, Sam Van Campenhout s’est vu refuser par le juge deux demandes de libération, dont une sous caution, rapporte la même source. Ses avocats demandent par ailleurs à ce que les faits soient requalifiés pour faire passer l’accusé devant le tribunal correctionnel.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close