search-form-close

Le ministre de la Santé refuse la suppression du service civil

Le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière a réaffirmé, ce samedi 13 janvier, son refus d’annuler le service civil qui garantit, selon lui, le droit de chaque citoyen aux soins rapporte TSA Arabi.

Mokhtar Hezbelaoui a insisté en même temps pour que les directeurs de santé de wilayas réunissent les conditions nécessaires pour le travail des médecins spécialistes avant leur affectation dans des zones reculées.

Lors de la rencontre avec les directeurs de santé au siège de son département à Alger, Hasbellaoui a donné de « fermes instructions » pour la prise en charge des demandes des médecins résidents. « Je n’accepterai aucune plainte des citoyens concernant les directeurs en 2018 », a déclaré Mokhtar Hezbelaoui qui a également critiqué la gestion des établissements hospitaliers qu’il a qualifiée d’archaique.

Le ministre de la Santé a précisé que ses services travaillent actuellement sur la numérisation de tous les dossiers médicaux dont les dossiers relatifs aux cas de cancer pour faciliter le transfert d’informations d’un hôpital à un autre. L’opération se terminera à la fin de 2018.

close