search-form-close
Le sommet sur la Libye veut appeler les parties à s’abstenir de s’attaquer aux installations pétrolières

Le sommet sur la Libye veut appeler les parties à s’abstenir de s’attaquer aux installations pétrolières

Une première ébauche du communiqué entérinant la conférence sur la Libye se déroulant à Berlin ce dimanche révèle que le sommet prévoit d’appeler toutes les parties impliquées dans le conflit libyen de s’abstenir de s’attaquer aux installations pétrolières du pays, rapporte ce dimanche l’agence Reuters.

Le communiqué, qui doit être discuté durant la conférence, prévoit également de reconnaître la compagnie pétrolière nationale libyenne NOC, basée à Tripoli, comme étant la seule entité légitime autorisée à vendre le pétrole libyen.

« Nous appelons toutes les parties concernées à redoubler leurs efforts pour une suspension durable des hostilités, une désescalade et un cessez-le-feu permanent », indique le premier jet du communiqué cité par Reuters.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a pour sa part affirmé qu’Ankara ne dispose pas d’un premier jet de communiqué entérinant la conférence de Berlin, estimant qu’il était trop tôt pour parler de cela même s’il a exprimé son espoir que les discussions mènent à des résultats positifs, rapporte l’agence Sputnik citée par Indiablooms.

« Nous n’avons pas de texte du communiqué », a déclaré Erdogan aux journalistes avant de prendre l’avion pour Berlin ce dimanche. « Tenons d’abord la conférence et examinons ensuite les résultats, voyons quelles étapes nous pouvons prendre et discutons les. Voyons quels résultats seront au rendez-vous », a ajouté le président turc.

« Mais j’espère que ce sera un développement positif », a indiqué le président Erdogan, précisant que « les élections sont hors de question dans un contexte de conflit armé ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close