search-form-close
  • Brent: $52,22+1,95%
  • Taux de change: 1 € = 121,75 DZD (Officiel), 190,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Leila Aïchi ne figure plus sur la liste des candidats du parti de Macron aux législatives

Emmanuel Macron vient-il de céder au premier coup de pression venu du Maroc ? Leila Aïchi, d’origine algérienne, a été retirée de la liste des candidats de « la République en Marche », parti du nouveau président français, aux prochaines législatives. Mais elle n’a pas été remplacée : le parti n’a pas indiqué le nom de son candidat pour la 9e circonscription de l’étranger.

La sénatrice avait été investie pour la 9e circonscription des Français de l’étranger (Afrique du Nord et de l’Ouest). Mais l’annonce de son investiture a provoqué un tollé au Maroc. Leïla Aïchi s’est en effet distinguée sur la question du Sahara occidental pour des positions jugées favorables au Front Polisario.

En 2013, Leïla Aïchi a en effet lancé « un colloque sur le Sahara occidental » à Paris, parrainé par le Sénat français, durant lequel elle avait publiquement dénoncé « l’alignement systématique de la France sur la politique marocaine du Sahara, et ce malgré les graves violations des droits de l’Homme constatées par les ONG humanitaires ». Elle s’était également « alarmée de l’indifférence internationale quant au sort réservé au peuple sahraoui », affirmant que « le Sahara occidental et ses habitants subissent l’occupation marocaine depuis près de quarante ans ».

« Aujourd’hui, les Sahraouis sont privés du droit d’administrer leur propre terre. Prenons garde que, par désespoir, l’extrémisme ne l’emporte si aucune solution légitime n’est trouvée, et que le Sahara ne se transforme en un nouveau nord Mali », indiquait par ailleurs Leïla Aïchi en janvier 2013.

En réaction à l’annonce de son investiture, l’antenne marocaine de la « République en Marche ! » avait décidé de se désengager de l’élection législative. En France, le lobby marocain s’est mis en action. Il semble avoir gagné.

Ce mercredi, les médias marocains ont commencé à prendre pour cible Jean-Yves Le Drian. Le nouveau ministre français des Affaires étrangères est accusé d’être pro-algérien.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (30)

    • Volubilis

      Volubilis

      Honnêtement cette femme politique n’avait pas les épaules pour cette bataille politique. Elle n’a pas compris qu’il y avait une différence entre militer dans un petit parti comme EELV et REM qui est un parti (ou un mouvement) de gouvernement. Fini l’amateurisme. Son échec ne tient qu’à elle-même. Elle allait représenter un parti qui engage la parole de la France et la diplomatie de la France et non pas sa parole propre. Elle doit réfléchir: garder une liberté de ton et rester à un niveau modeste ou alors choisir un parti qui soit en adéquation avec ses idées mais qui ne sera pas aux affaires.

    • hulagu

      hulagu

      va pleurnicher ailleurs loptimiste, et laisse tsa tranquille. c’est grave, les agents du drs veulent fermer le seul journal libre en algérie.

    • hulagu

      hulagu

      le maroc est à combien de victoires? meme en ne faisant aucun effort il gagne. le roi des rois de l’afrique Mohammed 6 doit etre content.

    • Nasserone

      Nasserone

      Apres je rigole tout seul quand je voit nos amis marocains crié que l Algerie court apres la France , le moindre petit couacs et la presse du mahknez s agite comme une chienne en chaleur

      • azizaparis

        azizaparis

        Nous constatons la même chose de l’autre côté du miroir, le problème c’est que c’est plutôt tristement enfantin.

    • ToubibSOS

      ToubibSOS

      @aziza,
      Bravo chère amie de votre ténacité dans vos commentaires…

      Votre indifférence et votre calme face aux insultes est remarquable..

      Votre objectivité sur les sujets traités font échos de Casablanca à Alger.

      Bravo

    • ToubibSOS

      ToubibSOS

      amis marocains et algeriens,il est médicalement prouvé que la confrontation des idées et d’opinions différentes permettent de rétablir la vérité ainsi que des relations fraternelles et saines tout en tordant le coup à la propagande des mercenaires du polizbel qui squattent ce site…

    • momoj

      momoj

      @maghribino
      je sais pas ce que tu veux prouver avec l extrait de WIKIP,il prouve exactement le contraire de ce que tu affirmait précédemment , il raconte exactement ce que j avais écris ,que les juifs au Maroc sont passe de 300 000 a moins que 2500 et même moins maintenant (but fewer than 2,500 or so remain.). Je te conseille d aller perfectionner ton anglais et surtout arrête de mentir parce que tu te fais prendre la main dans le sac a chaque fois

      • ToubibSOS

        ToubibSOS

        @momoj,
        Magrebino à sûrement voulu évoquer l exode des 300 000 juifs marocains qui ont regagnés Israël.
        A noter que le même membre de juifs algeriens a une dizaine près ont été aidé par le régime algerien pour rejoindre Israël.

        Donc C est match nul..

        Alger 1-1 Maroc

    • Cocococos

      Cocococos

      Cette femme est une opportuniste. Elle cherche un poste au prix de son honneur. Pourquoi elle a démenti ce qui est rédigé et connu par tous. Pas étonnant quand on valse entre centriste écolos et demain peu être socialo.
      Bien fait pour ta gueule

    • loptimiste

      loptimiste

      TSA vous faites dans le sensationnel, et vous cherchez le buzz tout le temps. Vous nous saoulez avec vos articles à 2 sous sur le maroc, un pays qui n’intéresse aucun Algérien. Tout ça parce que vous savez que ce genre d’articles provoque un affrontement entre les commentateurs des 2 pays et par ricochet une fréquentation soutenue de vos pages. Qui plus est, vous offrez une tribune à des agents à la solde du makhzen qui n’hésitent pas à déverser leur fiel sur notre cher pays, son histoire et son peuple dans un site Algérien (sic). Dans le même temps, nos compatriotes sont interdits d’accès sur les journaux en ligne du makhzen. Pour toutes ces raisons, et alors que j’ai été un fidèle lecteur de TSA depuis sa création, en 2007, j’ai décidé de me désabonner, à compter de cet instant, de votre site et jure de ne plus consulter vos pages. J’invite tous les patriotes à faire de même.

      • Atlasaurus

        Atlasaurus

        Bon débarras , un imbécile de moins !

      • abess

        abess

        @ loptimiste
        Je me suis dit la même chose en remarquant sur TSA tant de sujets à propos du Maroc. Je me suis même dit que ce n’est pas un site Algérien ou seulement partiellement. Légitimement on est en droit de penser que le journal est manipulé, jusqu’à preuve du contraire. Je penses qu’il sert de tribune à des opposants qui n’hésitent devant rien en provoquant constamment la colère des Algériens, sans jamais intervenir dans le débat. Moi je vais continuer “à les surveiller” sans intervenir dans le débat, mais les contrarier

      • slimo

        slimo

        @loptimiste, certe, tu as raison, moi aussi je ne comprend pas ce comportement de TSA qu’on confond à TSM, mais c’est le seul site ou les pauvres marocains peuvent s’exprimer librement. une liberté d’expression qu’ils ne trouvent pas dans les sites et presse marocains. donc, il faut leur accordé cette fenêtre d’expression que le site met à leurs diposition

      • hulagu

        hulagu

        va pleurnicher ailleurs loptimiste, et laisse tsa tranquille. c’est grave, les agents du drs veulent fermer le seul journal libre en algérie.

    • abess

      abess

      A l’avenir c’est le Makhzen marocain qui va former les gouvernements français et élire les députés.

      • azizaparis

        azizaparis

        Power
        Reprends ton souffle, calme toi et essaie d’écrire quelque chose de sensé sans insultes vulgaires.
        La petite armée RASD comme tu dis, et avec l’aide de l’algérie n’a rien obtenu, et ce depuis plus de 40 ans que vous la soutenez. Aujourd’hui elle n’est ni au nord du maroc ni au sahara derrière le mur, ni à Guergarat devant le mur, elle est chez vous à Tindouf. gardez là bien au chaud, nous vous en serons reconnaissants.

    • leonidas

      leonidas

      Maghebino oui et alors??ils ont quoi ces juifs marocains??respecte les autres religion si tu est musulman!!!

    • Altheone

      Altheone

      Tu doit sûrement être un de ces enfants de putain a 2 dinars pour ouvriers chinois un déchet de l’humanité né et élevé par une putain dans une de vos nombreuses maisons close officiel

    • Genseric

      Genseric

      Si le président Macron commence par céder au premier accroc , il est mal parti . Imaginons que l’Algérie fasse la même chose ? Le Maroc a tenté un essai et il a réussi . Voila qu’il s’enhardit et demande la tête du nouveau ministre des affaire étrangère Jean-Ive Le Drian ! Rien que ça !!!

    • hamraoui

      hamraoui

      C’est ce qui arrive quand on n’a plus de poids. Plus de Président, des ministres illettrés incapables de bouger le petit doigt et ils pensent que la France et Macron sont nos amis ? Les Marocains que je n’aime pas pour leur haine contre nous ont raison de défendre leur pays. Nous même TSA est affilié au Desk marocain pour casser de l’Algérie. Trop de harkas chez nous.

      • Modar

        Modar

        Les marocains ne détestent pas les algériens. Ils réagissent à la diablerie orchestrée contre leur pays par le pouvoir algérien. Est-ce clair?

    • Butters

      Butters

      Faut bien que les élites françaises préservent leur villa avec enfants et femmes inclus au maroc.

      • azizaparis

        azizaparis

        On sens dans ton commentaire l’amertume du vaincu. Courage, il y aura certainement d’autres batailles.

  • À la une

    28ANALYSE. Rabat cherche à décapiter la rébellion du Rif
    Il y a 3 heures

    Les autorités marocaines pouvaient compter sur une trêve au Rif au moins…

    Les autorités marocaines pouvaient compter sur une trêve au Rif au moins jusqu’à la fin juillet, date à laquelle une nouvelle grande manifestation a été annoncée. Mais, une fois de plus, leurs maladresses ou leur envie d’en finir avec la rébellion ont réussi à raviver la révolte dans cette région côtière du nord du Maroc.
    Utiliser la religion à des fins politiques
    Cette fois, c’est le ministère des Affaires islamiques qui a jeté de l’huile sur le…

  • L'Actualité en temps réel

  • International