search-form-close
Les attributions du ministre de l’Intérieur fixées par décret

Les attributions du ministre de l’Intérieur fixées par décret

Un décret exécutif publié au dernier journal officiel fixe les attributions du ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire.

« Dans le cadre de la politique générale du gouvernement et de son programme d’action, le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire prépare et propose les éléments de la politique nationale dans le domaine de ses attributions et assure le suivi et le contrôle de sa mise en œuvre conformément aux lois et règlements en vigueur », stipule le décret, précisant que le ministre « rend compte des résultats de ses activités au Premier ministre, aux réunions du gouvernement et au Conseil des ministres ».

Le décret exécutif stipule que les attributions du ministre de l’Intérieur concernent les domaines de l’ordre et de la sécurité publics, des libertés publiques (état et circulation des personnes et des biens, vie associative et partis politiques, élections, manifestations et réunions publiques), de la situation générale du pays, des opérations d’intérêt national et notamment celles revêtant un caractère d’urgence, les activités réglementées, les activités décentralisées, le développement local, l’organisation administrative et territoriale, la gouvernance locale, l’aménagement du territoire, les finances locales, la coopération inter-collectivités territoriales, la protection civile, ou encore les transmissions nationales.

Le ministre de l’Intérieur « contribue à la définition de la politique nationale en matière de sécurité du territoire, à sa mise en œuvre et à son évaluation et assure la coordination générale en matière de sécurité intérieure du territoire », et développe en particulier « toute mesure visant l’identification et la neutralisation des visées et ses actions dirigées contre le pays, sa population, ses institutions, ses potentialités et son patrimoine », indique le décret.

« Dans le but d’assurer un accomplissement efficace et cohérent de ses attributions », le ministre de l’Intérieur « développe une stratégie d’organisation et en définit les moyens humains, structurels, financiers et matériels nécessaires », stipule le décret signé par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, le 22 décembre dernier.

Le ministre de l’Intérieur veille également « au bon fonctionnement des structures centrales et locales et des établissements publics relevant de son département ministériel » et « représente l’Algérie auprès des organisations internationales et régionales dont les activités sont liées à celles du secteur et veille, dans le cadre de ses attributions, au respect des engagements et conventions internationaux auxquels l’Algérie est partie », précise par ailleurs le décret exécutif.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close