search-form-close
Les avocats demandent le report de la présidentielle et la mise en place d’un gouvernement de transition

Les avocats demandent le report de la présidentielle et la mise en place d’un gouvernement de transition

Le mouvement de protestation du 5e mandat prend de l’ampleur. Réunie ce mercredi 6 mars à Alger, l’Union nationale des ordres des avocats (Unoa), demande le « report » de l’élection présidentielle.


 

L’Unoa qui s’engage à accompagner cette période transitoire, propose la mise en place d’un gouvernement neutre et consensuel avec les « pleines prérogatives pour organiser des élections présidentielles transparentes dans un cadre apaisé ».

L’UNOA appelle au respect de la Constitution et lance un appel au président du Conseil constitutionnel à l’effet d’invalider la candidature du chef de l’État sortant en raison « des vices formes ayant caractérisé » le dépôt de sa candidature mais surtout à « cause de son état de santé qui annule de fait un cinquième mandat à la tête du pays. »

L’Unua rend responsable « devant Dieu et devant le Peuple » le Conseil constitutionnel des conséquences de la validation de la candidature du président-candidat en raison de son caractère « anticonstitutionnel » mais aussi à cause de « son état de santé. » De plus, « cette candidature contredit l’article 102 de la Constitution ainsi que l’article 28 du règlement intérieur du Conseil constitutionnel qui stipule expressément que le candidat est tenu de présenter lui-même son dossier de candidature devant Conseil», rappelle l’Unoa.

 

Pour marquer son soutien au mouvement populaire anti-5e mandat, l’Unoa annonce le geler des activités de ses membres pendant quatre jours, à partir du lundi 11 mars.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close