search-form-close
  • Brent: $57,71-0,26%
  • Taux de change: 1 € = 134,35 DZD (Officiel), 204 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Les importations de plusieurs produits alimentaires suspendues (Document)

Nouveau tour de vis pour les importations. Dans une note datée du 4 juillet, que TSA publie, l’Abef (Association professionnelle des banques et des établissements financiers) demande aux banques commerciales de surseoir à « toute domiciliation d’importation de produits alimentaires ou de préparations alimentaires ». L’Abef s’appuie sur la « lettre N29/PM du 29/06/2017 de Monsieur le Premier ministre ».

Les produits concernés sont : «  Les produits de préparations alimentaires (sauce, ketchup, mayonnaise…), les produits alimentaires (biscuiterie, confiserie, chocolat) », poursuit l’Abef. Selon une source bancaire interrogée par TSA, l’application de l’interdiction concernant les « produits de préparations alimentaires » risque de s’avérer problématique vu que cette catégorie peut désigner de nombreux produits. Le gouvernement pourrait être amené à clarifier la liste dans les prochains jours pour éviter des situations de blocages.

D’autres produits non-alimentaires sont concernés par la décision, précise le document de l’Abef : « Les équipements industriels tels que les transformateurs électriques, le marbre fini, le granit fini, les produits de plastique finis, les articles de plastique finis pour ménages, les produits de la robinetterie, les tapis… ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (35)

    • ammimouh

      ammimouh

      1/Pourquoi c’est l’ABEF qui ordonne ces suspensions ?c’est un acte de souverainté qui reléve des attributions du ministére du commerce!….
      2/Cette liste me parait bien chetive et certainement n’engendrant qu’un tres faible impact en economie de devises.On aurait mieux fait d’appeller un lambda algerien pour enumerer les produits et les services a surseoir a l’import au lieu des “khoubaras”publics ou privés qui ont d’autres objectifs que ceux de la lutte contre le gaspillage sous toutes ses formes et la dilapilation des quelques devises qui nous restent.

    • Foufoudy

      Foufoudy

      Les demandes de licences d’importation devraient être numérisées et traitées via internet, dans le cadre du dispositif e.administration ou e.commerce et supprimer le comité interministériel actuel pour plus de transparences. Un logiciel devrait être conçu pour ce faire.

      • SalemAlgerino

        SalemAlgerino

        Exactement, la numérisation va tout optimiser

    • Genseric

      Genseric

      Encore une mauvaise décision pour un vrai problème . Quand aurons nous de vrais hommes d’Etats pour une vraie gouvernance ?

    • librenono

      librenono

      c’est pas possible de pendre un truc comme ça, interdire c’est contre productive, ça fait que renforcer le marché parallèle.on commence par ralentir et diminuer les subventions puis on augmente les taxes sur des produits non prioritaire comme le tabac, l’alcool, ketchup…mais interdire les robinetteries , avec tous les problèmes de calcaire ( ex:wilaya oum el bouaghi) c’est n importe quoi, et les artisans comment vont travailler sans marbre, granit….

    • Fraternity

      Fraternity

      La circulaire d’interdiction d’importation de certains produits alimentaire n’est pas assez précise; Elle cite des produits, à titre d’exemple et non limitativement: Il fallait que cette liste indique tous les produits interdits à l’importation, pour éviter l’interprétation abusive des banquiers et des services de douanes (des passe-droits) Par ailleurs, il n’est nullement indiquer les produits d’importation subventionnés par le trésor public (blé, farine…) et réexporter sous formes de produits finis ou semi-finis (graines de couscous par exemple). Remarque faite aucun produit destiné à la construction de la grande mosquée de son excellence n’est indiqué dans cette liste: l’austérité ne touche pas la religion !!

    • atchiwaiwaiwa

      atchiwaiwaiwa

      ca va me faire rappeller mon enfance quant on disait chicoula ta3 franca. nostalgie quand tu nous tient

    • samyalg

      samyalg

      on va préparer une bonne mayonnaise à l’ancienne de chez grand mère avec heba ouled eldjedj tant pis pour lesieurs , par contre y a un vrai pblm ac le chocolat ambassadeur 🙂

    • Tahra

      Tahra

      Meme a l’époque du défunt président chadli;le pétrole il coutait neuf (9) dollars;mais on avait le droit a la banane et l’ananas;avec l’actuel Wallou serrez vous la ceinture le pire reste a venir;la richèsse du pays elle réservée a l’élite de la nation;le président et ses proches quand aux reste débrouillez-vous;sinon faites comme nos voisins africains l’éxode en europe et la banane coute 0;50 ct d’euros;

    • lionceau

      lionceau

      Ce genre de décision est dangereux pour son auteur;la mafia du business ne va pas renoncer à
      ses privilèges aussi facilement.

    • SalemAlgerino

      SalemAlgerino

      Bravo!
      L’Algerie qui importe ces poisons tels la mayonnaise et le kitchup!!!
      Normalement c’est les européens qui devraient importer ces produits de chez nous puisque nis tomates et nos oeufs sont de meilleure qualité
      Arrêtons le gaspillage des euros … même s’il s’agit d’economiser le moindre dollar
      Bravo Mr. Tebboune!

    • Fouroulou

      Fouroulou

      Et attendez à seulement 45’de Marseille …. Ddounit mâr’oulach la mort (ou l’amour).

    • Fouroulou

      Fouroulou

      “Le souvenir d’un mois de Juin …, v’là Zorro qui revient pour sauver les ânegériens, ils sont dingues, ils sont mââboulou ….”

      • bibou

        bibou

        merci cousin bourricot pour ton compliment

    • boubshir

      boubshir

      Retour dans le futur. Les souks el fellah et galeries algeriennes sont de retour. Commencez des maintenant a renouer avec vos vielles connaissances.
      Sans oublier bien sur les fameux cabas.

    • Kotama

      Kotama

      Je me delecte d’avance. En attendant que cela se materialise sur le terrain. Cela creera de nouvelles vocations inchallah, de petites industries en lien avec ces produits. Il y en a qui ont peur pour leur visa.

    • Karimomar

      Karimomar

      Vous savez qu’un tee-shirt à ain fakroun coûte moins cher qu’une bouteille de lessive et que certains produits électriques représentent un danger de mort pour les clients qui s’approvisionner de ces produits à El eulma…..

    • Karimomar

      Karimomar

      Le gouvernement doit assainir les listes des importateurs et prendre les mesures adéquates pour contrôler cette activité en amont et en aval . Il doit avoir le courage de commencer les contrôles à El eulma/setid et à ain fakroun et ainsi mlila/ oum bouaghi et à partir de ces lieux il saura comment établir les listes des produits qui continuent à ruiner dans le silence les réserves de change du pays…..lire la suite.

    • Faycalfouad

      Faycalfouad

      Une excellente initiative, seulement les grands producteurs locaux importent tous leur emballages flacons , bouteilles , étiquette et bobine imprimées ,de l’étranger !!! Car c’est considéré comme produit semi fini !!!
      Et c’est là qu’ intervient la sur facturation.
      Tous c tous , eaux minérales , buiscuiteries , café , pâtes , la cosmétique, médicaments, yagourts …., entre-temps des dizaines d’entreprises de plastique et des imprimeries ne travaillent pas . Ces producteurs locaux luttent contre l’importation mais eux se permettent de tous importer et laissez un petit chouiya là-bas. Ces informations sont vérifiables

      • bibou

        bibou

        pour la surfacturation nos investisseurs importent des conteneurs vides, lahwa ou rih!!

    • mouradallal

      mouradallal

      voila enfin la solution.Il fallait tout simplement interdire l’importation de mayonnaise.Vous allez voir comment va devenir notre pays maintenant.

    • Friji

      Friji

      Le Double concentré de tomate aussi la saison vient de débuter Allez voir vous allez être surpris par par superbe production

    • Karimomar

      Karimomar

      Il faut aussi mettre sous la loupes les biscuiterie qui utilisent la farine subventionnée (panifiable) pour produire leur gâteaux. Y en a plein….. surtout du côté de constantine . Je suggère au journalistes de s’intéresser à ce sujet , il y a bcp de matières ?

    • Numidiiia

      Numidiiia

      Franchement …c’est une bonne nouvelle et j’espère qu’elle sera appliquée à la lettre ça ne peut être que bénéfique pour la production locale…..il faut bannir à jamais tout pseudo importateurs qui surfacturent et les écrouer en prison et saisir leur bien et leurs comptes bancaires….

    • pauvrico

      pauvrico

      Nous n’allons pas mourir de faim avec ces restrictions, celui ou celle qui a envi d’une mayonnaise Lessieur n’a qu’a prendre l’avion et la consommer là bas.

  • À la une

    Communiqué. Non à la censure de TSA

    Les éditeurs de 16 médias électroniques algériens se sont réunis ce dimanche 22 octobre 2017.…

    Les éditeurs de 16 médias électroniques algériens se sont réunis ce dimanche 22 octobre 2017. Ils ont adopté le communiqué suivant :

    Le blocage de l’accès au site électronique TSA…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close
close