search-form-close
  • Brent: $63,44+0,06%
  • Taux de change: 1 € = 135,89 DZD (Officiel), 208 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Les journalistes de La Tribune s’opposent à la « mise à mort » de leur journal

Le collectif des journalistes du quotidien francophone La Tribune a réagi publiquement à l’annonce par les actionnaires de la cessation de parution du journal, indiquant refuser la « mise à mort » du journal.

« Après près de 22 ans d’existence, les propriétaires de la Sarl Omnium Maghreb presse, éditrice du titre, ont décidé et introduit hier une demande auprès de la justice pour la cessation des activités de la Sarl, et par conséquent du journal », écrit le collectif dans un communiqué rendu public ce mercredi, indiquant que « les dettes faramineuses du journal, qu’il ne peut honorer, sont la raison invoquée pour cette mise en faillite ».

« Si les règles économiques prévoient effectivement cette solution extrême pour toute entreprise en difficulté, on ne peut cependant considérer un journal comme n’importe quel autre produit commercial », estiment les journalistes. Ces derniers affirment refuser « une telle mise à mort du journal et appelle tous les responsables, à tous les niveaux et ayant la moindre once de pouvoir décisionnel, à réagir pour trouver une ou des solutions qui permettraient au journal de continuer à jouer son rôle de média et de vecteur d’information ». Le collectif propose ainsi par exemple « un échéancier pour le paiement des dettes ».

« En attendant ces solutions, le collectif a décidé de poursuivre son travail et de maintenir, tant qu’il pourra, La Tribune en vie », conclut le communiqué.

close
close