search-form-close
Les manifestations du 15 mars vues par la presse internationale

Les manifestations du 15 mars vues par la presse internationale

Plusieurs médias internationaux ont évoqué les manifestations qui se sont déroulées ce vendredi à Alger et partout ailleurs sur le territoire national contre la décision du président Bouteflika d’annuler les élections et prolonger de fait son quatrième mandat.

« Les Algériens organisent la plus grande manifestation jusqu’à présent, rejetant l’offre du président », titre le journal américain New Times. « Des dizaines de milliers d’Algériens ont envahi les rues de la capitale vendredi lors de la plus grande manifestation organisée jusqu’à présent contre le régime du président Abdelaziz Bouteflika, un signe clair qu’ils avaient rejeté et considéré comme insuffisante son offre de ne pas briguer un cinquième mandat », écrit le Times.

« Pour la quatrième semaine consécutive, la foule a scandé à maintes reprises que le temps de M. Bouteflika était écoulé. Ils avaient déjà envahi les rues avant la fin des prières du vendredi. Les manifestants ont déclaré qu’ils étaient déterminés à poursuivre ce que beaucoup ont appelé une révolution. Une révolution bruyante et festive avec chants, chants, tambours et cris », rapporte le New York Times.

« Des milliers de personnes manifestent dans le centre d’Alger », titre de son côté le média israélien i24news. « Les Algériens sont à nouveau très massivement descendus dans la rue vendredi, principalement à Alger, pour dire leur refus clair de la prolongation sine die du mandat du président Abdelaziz Bouteflika », écrit le média, précisant qu’à Alger, « même si le nombre de manifestants était difficile à établir en l’absence de chiffres officiels, la mobilisation a été au moins similaire à celle du vendredi précédent, jugée exceptionnelle par les médias et analystes algériens ».

« Les cortèges se sont déroulés globalement sans incident conformément au mot d’ordre ‘’pacifique’’ de cette contestation », indique i24news, ajoutant qu’à « la fin du cortège à la tombée de la nuit, des dizaines de jeunes, armés de sacs poubelles, ont nettoyé les rues. Dans le centre d’Alger, de nombreux volontaires ont également ramassé les détritus ».

« Les grandes manifestations continuent en Algérie pour le 4e vendredi », porte quant à lui comme titre l’article de la radio américaine gouvernementale internationale, Voice of America. « De grandes foules se sont rassemblées dans la capitale algérienne, Alger, pour protester contre le gouvernement du président malade, Abdelzziz Bouteflika, pour le quatrième vendredi consécutif. Des milliers de manifestants se sont rassemblés devant le principal bureau de poste historique de la ville pour faire pression avec les revendications populaires concernant un nouveau régime politique et l’éviction d’éléments de la vieille garde du parti au pouvoir, le Front de libération nationale », rapporte le média américain.

« Les partisans de la manifestation appelaient cela la ‘’marche d’un million d’hommes’’, bien qu’il ressort clairement de nombreuses vidéos que des foules s’étaient rassemblées dans certaines zones tandis que d’autres restaient vides », estime Voice of America, ajoutant que « les activistes se sont plaints sur Twitter de la coupure par le gouvernement des liaisons de transport en commun avec la capitale afin de réduire le nombre de participants à la manifestation de vendredi. VOA n’a pas pu confirmer la réclamation de manière indépendante », précise la radio américaine.

close