search-form-close
  • Brent: $63,44+0,06%
  • Taux de change: 1 € = 135,89 DZD (Officiel), 208 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Ivre, le fils d’un notable provoque un accident et s’en amuse

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, provoquant l’ire de plusieurs internautes qui ont dénoncé une police à deux vitesses. Au Maroc, l’indulgence des agents de police venus faire le constat d’un accident provoqué par un fils de notable continue de susciter l’indignation.

Venu de France, où il effectue ses études, pour passer ses vacances, le jeune homme est le fils de Mohamed Derham, un riche homme d’affaires qui possède une société de distribution d’hydrocarbures dans le Sahara occidental occupé, selon France24. Il est également le neveu de Rkia Derham, ancienne députée fraîchement propulsée secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur dans le nouveau gouvernement présidé par Saadeddine El Othmani.

Sur les images vidéos postées sur le réseau social Snapchat par le mis en cause lui-même, on voit le jeune homme en train de déboucher une bouteille de champagne dans sa Ferrari, puis danser sur la piste d’une boîte de nuit toujours la bouteille de champagne à la main et à nouveau dans sa Ferrari accompagné de sa bouteille et visiblement ivre.

Causant un accident au petit matin dans un boulevard de la capitale Rabat, le jeune homme se filme devant sa voiture accidentée en train de se moquer de l’agent de police qui constatait les faits. « Monsieur le constateur, qu’est-ce que tu constates Monsieur le constateur ? », s’amusait-il à lancer en direction du policier qui est resté passif. Idem, pour les agents de police en uniforme qui n’ont pas bougé le petit doigt pour intervenir.

Ce n’est pas tout, le jeune étudiant se filme une dernière fois dans l’ambulance, installé dans le siège passager en train de griller une cigarette, faisant des petits gestes avec le doigt.

Très vite, des internautes ont lancé sur Facebook le slogan « je suis Monsieur le constateur ». Certains internautes lui ont même prédit une belle carrière d’humoriste. Toutefois et dans l’ensemble, les internautes marocains ont dénoncé une police qui applique les « deux poids, deux mesures ».

Dans un communiqué repris par plusieurs médias, la police marocaine a annoncé l’ouverture d’une enquête et l’arrestation du jeune chauffard. Elle a également annoncé la suspension provisoire d’un policier « pour abus et dysfonctionnements professionnels ».

close
close