search-form-close
Migrations : Haftar met en garde contre toute “présence militaire étrangère” en Libye

Migrations : Haftar met en garde contre toute “présence militaire étrangère” en Libye

L’homme fort de l’est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, a mis en garde vendredi contre toute “présence militaire étrangère” dans le sud de la Libye “sous prétexte de lutte contre l’immigration clandestine”.

Cette mise en garde intervient après un compromis européen sur la création de “plateformes de débarquements” de migrants en dehors de l’Union européenne pour dissuader les traversées de la Méditerranée.

Pour les migrants secourus dans les eaux européennes, des “centres contrôlés” sont proposés, que les Etats membres de l’UE mettraient en place “sur une base volontaire”, et d’où une distinction serait faite “rapidement” entre migrants irréguliers à expulser et demandeurs d’asile légitimes, qui pourraient être répartis dans l’UE, là aussi “sur une base volontaire”.

L’accord appelle aussi les Etats membres à “prendre toutes les mesures” internes nécessaires pour éviter les déplacements de migrants entre pays de l’UE, ces “mouvements secondaires” convergeant souvent vers l’Allemagne.

Lundi, le vice-Premier ministre du Gouvernement d’union nationale libyenne (GNA) Ahmed Meitig avait affirmé que son pays “refusait catégoriquement l’installation de camps pour migrants en Libye”.

Le responsable libyen s’expirmait en présence du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini dont le pays est en faveur de l’installation de “centres d’accueil et d’identification” au sud de la Libye.

close