search-form-close
Miloud Brahimi : Said, Toufik et Tartag « n’ont pas été soumis à un mauvais traitement »

Miloud Brahimi : Said, Toufik et Tartag “n’ont pas été soumis à un mauvais traitement”

Me Miloud Brahimi, avocat de Said Bouteflika et des généraux à la retraite Mohamed Mediene et Athmane Tartag, actuellement en détention à la prison militaire de Blida, a démenti, dans une interview accordée à El Khabar, ce jeudi 13 juin, que les trois prévenus aient été soumis à de « mauvais traitement ».

« Les trois sont bien traités et leurs droits sauvegardés dans la prison militaire. Mais, la prison reste une prison, ce n’est pas un hôtel 5 étoiles. Il y a eu une seule violation, celle de la diffusion des images sur leur entrée au tribunal militaire. Ceci est illégal, c’est une atteinte aux droits de l’Homme », a-t-il dit.

Selon lui, le général Toufik n’a pas été transféré à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja comme cela a été rapporté par des médias. « Le général Toufik s’est blessé après une chute. Il n’a été poussé par personne je le précise. Il a trouvé tous les soins nécessaires et son cas a été bien pris en charge », a-t-il précisé.

L’avocat s’est interrogé sur la compétence de la juridiction militaire à juger ses mandants en soulignant que les généraux Mediene et Tartag sont à la retraite et Said Bouteflika est un civil.

Les trois sont, selon lui, « des détenus politiques », autant que Louisa Hanoune qu’il cite dans l’interview. Pour lui, l’article 284 du Code de justice militaire n’est pas applicable à leur cas. Cette disposition porte sur le complot « ayant pour but de porter atteinte à l’autorité du commandant d’une formation militaire, d’un bâtiment ou d’un aéronef militaire, ou à la discipline ou à la sécurité de la formation, du bâtiment ou de l’aéronef… ».

« La justice militaire est une justice particulière. J’ai plaidé plusieurs fois devant le tribunal militaire en toute liberté, et je témoigne que les procès se sont déroulés dans de bonnes conditions. Dans cette affaire, je ne sais pas ce qui se passera », a souligné l’avocat.

 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close