search-form-close
Mondial-2030 : l’Espagne veut s’allier avec le Maroc et le Portugal

Mondial-2030 : l’Espagne veut s’allier avec le Maroc et le Portugal

Alors que l’Algérie et la Tunisie se sont officiellement positionnés pour présenter une candidature conjointe en compagnie du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2030, les Marocains privilégient plutôt l’option d’un dossier commun avec l’Espagne et le Portugal, croit savoir la radio espagnole Cadena Ser, une information reprise mercredi soir par CNews.fr

« Selon la Cadena Ser, l’Espagne souhaiterait fortement accueillir l’édition 2030 de la Coupe du monde. Luis Rubiales, président de la fédération espagnole, a fait part de l’idée à Gianni Infantino ce mercredi, qui serait favorable à l’idée », précise la même source.

Le Maroc a échoué à organiser le Mondial 2026 au profit de la candidature commune “United” : Etats-Unis, Mexique, et Canada. Dans la foulée de cet échec, le Maroc a annoncé qu’il sera déjà candidat pour l’organisation de l’édition 2030. Outre l’Algérie et la Tunisie, l’Égypte s’est également positionnée sur le dossier.

Selon la radio ibérique « deux hypothèses seraient en réflexion : une candidature seule ou une candidature avec le Portugal et le Maroc, qui a été battu dernièrement pour l’organisation du Mondial 2026. Cette dernière serait la plus appréciée par la Fédération espagnole ».

« Pour rappel, l’Espagne avait organisé la Coupe du monde 1982, tandis que Bilbao accueillera des matchs de l’Euro 2020. A noter que d’autres médias comme Marca font état d’une envie d’accueillir l’Euro 2028. Alors plutôt Coupe du monde ou Championnat d’Europe des nations ? », s’interroge CNews.

En juillet dernier, le président de la fédération marocaine de football (FRMF) Faouzi Lekjaâ, avait affirmé clairement que le Maroc n’avait pas encore tranché sur l’éventualité de présenter une candidature conjointe avec ses deux voisins maghrébins pour l’organisation du Mondial 2030, laissant planer le doute sur les intentions des Marocains à s’allier avec l’Algérie et la Tunisie.

Un indice d’un rapprochement Espagne-Maroc. La Supercoupe d’Espagne entre le FC Barcelone et le FC Séville (2-1) s’est jouée exceptionnellement en un match unique le 12 août dernier au stade Ibn Batouta de Tanger au Nord du Maroc. C’est la première fois que cette épreuve est délocalisée en dehors de l’Espagne.

« Le Maroc postule pour l’organisation du Mondial 2030, c’est un fait. Mais on ne sait pas s’il y aura une candidature à trois avec les pays du Maghreb ou d’autres pays. Cela se décidera politiquement », avait expliqué le président de la FRMF.

Le Secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), Tayeb Baccouche a envoyé des lettres aux chefs d’Etat des cinq pays du Maghreb pour « les inciter à coordonner entre eux afin de présenter une candidature maghrébine commune pour organiser la Coupe du Monde 2030 », selon un communiqué de l’UMA repris par le site de l’agence de presse africaine APA.

D’autres pays sont intéressés par l’édition 2030 à l’image de l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay qui veulent proposer une candidature commune pour célébrer le centenaire de la première Coupe du Monde qui s’est déroulée en 1930 en Uruguay, ou encore l’Angleterre.

close