search-form-close

Musulmans ouïghours internés en Chine: Washington dénonce des “abus horribles”

Les musulmans ouïghours internés en Chine “subissent un endoctrinement politique strict et d’autres abus horribles”, a dénoncé vendredi le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

“Des centaines de milliers, peut-être des millions de Ouïghours sont détenus contre leur gré dans des soi-disant camps de rééducation”, a-t-il affirmé dans un discours sur la liberté de religion dans le monde.

“Leurs croyances religieuses sont anéanties”, a-t-il encore déploré, dans un réquisitoire très ferme.

Pékin rejette les informations selon lesquelles un million de membres de cette minorité musulmane sont détenus dans des camps d’internement dans la région du Xinjiang, dans le nord-ouest du pays.

Dans une lettre à Mike Pompeo et au secrétaire au Trésor américain Steve Mnuchin, des membres républicains et démocrates du Congrès ont appelé fin août à prendre des sanctions contre des responsables chinois impliqués dans l’internement des Ouïghours.

Le chef de la diplomatie n’a pas dit s’il était prêt à envisager de telles mesures punitives.

Il a toutefois également exprimé son inquiétude pour les chrétiens en Chine, accusant le gouvernement de “fermer des églises, brûler des bibles et obliger les fidèles à signer des papiers renonçant à leur foi”.

close