search-form-close
Quand le gouvernement algérien fait la surprise à la reine du Danemark

Quand le gouvernement algérien fait la surprise à la reine du Danemark

Révélée par le média britannique Royal Central, l’anecdote est plutôt cocasse. Et témoigne de l’hospitalité du gouvernement algérien. Novembre 2017. Accompagnée d’une petite délégation ministérielle, la reine Margrethe du Danemark se rend au Ghana, ancienne colonie du pays nordique, pour une visite officielle qui doit durer trois jours. Seulement voilà. L’avion militaire qui doit les mener à destination n’est pas en mesure d’effectuer le trajet d’une seule traite ; il est donc prévu d’atterrir en Algérie dans la plus grande discrétion, le temps de faire le plein et de repartir illico. Mais alors que seule une poignée d’avertis aurait dû avoir connaissance de cet arrêt, le secret fuite jusqu’aux oreilles du gouvernement algérien qui, visiblement, avait été tenu à l’écart de l’affaire.

Tapis rouge et fleurs fraîches

Ce qui devait être l’affaire de quelques minutes va alors prendre la tournure d’un accueil en grande pompe. À la descente de l’avion, la reine est accueillie sur tapis rouge par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, et la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit. Un cortège de soldats a été déployé et les médias nationaux, avertis de la nouvelle, sont présents pour couvrir l’événement. La reine Margrethe et les officiels algériens filent ensuite vers une pièce exclusive de l’aéroport, décorée de bouquets de fleurs et du drapeau danois, pour un entretien qui durera environ une heure.

En revanche, l’histoire ne dit pas si la reine et sa délégation sont arrivées en retard au Ghana.

close