search-form-close
  • Brent: $58,29+0,37%
  • Taux de change: 1 € = 134,35 DZD (Officiel), 204 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Réponses d’Ouyahia aux sénateurs : ce qu’il faut retenir

Sidali Djarboub / NEWPRESS

Le premier ministre Ahmed Ouyahia a répondu, ce mercredi 27 septembre, aux interventions des membres du Conseil de la Nation sur le plan d’action du gouvernement. Voici ce qu’il faut retenir :

Instauration d’un impôt sur la fortune

Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement va proposer un impôt sur la fortune dans le projet de loi de Finances 2018. Selon Ouyahia, 90% des Algériens ne seront pas concernés par cet impôt.

La taxe de voyage, qu’il avait évoquée devant les députés de l’APN, ne sera quant à elle introduite ni en 2018, ni en 2019, a rassuré Ouyahia.

Création d’une instance de contrôle de la planche à billets

Ahmed Ouyahia a annoncé que le président Bouteflika signera un décret pour la création d’une instance indépendante pour le contrôle du mécanisme du financement non conventionnel. Cela devrait se faire après l’adoption par le Parlement de la loi sur la monnaie et le crédit, a indiqué le Premier ministre qui a affirmé par ailleurs qu’aucun dinar issu du financement non conventionnel ne sera destiné au budget de fonctionnement. Ahmed Ouyahia a en outre reconnu ne pas connaître le montant du financement non conventionnel.

De l’argent pour la Caisse nationale des retraites

Ahmed Ouyahia a annoncé que le projet de la loi de Finances 2018 inclura 500 milliards de dinars pour la Cnas afin de financer la Caisse nationale des retraites (CNR). L’État va prendre les mesures nécessaires pour assurer le versement des retraites, a-t-il promis.

400 milliards de dinars pour le paiement des créances impayées des entreprises

Le Premier ministre a indiqué que le projet de loi de Finances 2018 prévoira 400 milliards de dinars pour le paiement des créances impayées des entreprises.

Gisement de Ghar Djebilat

Le Premier ministre a indiqué que l’exploitation du gisement de fer de Ghar Djebilat a besoin d’importantes quantités d’eau qu’il faudrait trouver, laissant entendre que le lancement ce de projet n’est pas pour demain.

Levée du gel des projets

Le Premier ministre a annoncé la levée du gel sur tous les projets de l’Éducation nationale et de la Santé, à l’exception des grands CHU. Les polycliniques, les hôpitaux spécialisés, les équipements médicaux seront relancés, a affirmé Ouyahia en indiquant que l’État avait gelé pour plus de 2000 milliards de dinars de projets, y compris dans les secteurs de l’Éducation nationale, la santé et l’eau.

Fin prochaine de la gratuité de l’autoroute Est-Ouest

« Il viendra un temps où les usagers de l’autoroute Est-Ouest devront payer », a affirmé le Premier ministre devant les sénateurs, annonçant ainsi sans toutefois fixer d’échéance la fin à venir de la gratuité de l’autoroute.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (27)

    • BIGMASTER

      BIGMASTER

      ” Instauration d’un impôt sur la fortune … 90% des Algériens ne seront pas concernés par cet impôt ” …. Autrement dit : 90% des Algériens sont pauvres … le même taux de pauvreté à l’aube de l’indépendance … Donc notre économie est un échec total … Pauvre Algérie

    • Maghr

      Maghr

      Comment expliquer qu’un pays qui a hérité d’une fortune minière soit aussi en faillite à tous les niveaux … j’avoue ne pas tout comprendre !
      Pensez vous que avoir comme premier ministre un bureaucrate pur produit de l’administration est une solution adaptée à la situation de l’Algérie ?

    • leputois

      leputois

      Ouyahia restera un blaireau. C’est le spécialiste des prises de décisions impopulaires et d’ailleurs c”est pour cette raison qu’il a été choisi au vu de la catastrophe qui attend le pays. Il frappe un grand coup, puis essaie de faire passer la pilule à tout le monde par son vocabulaire lubrifiant. Lorsque le coup sera passé et que les citoyens commenceront à endurer les méfaits de ses décisions il ne sera plus en poste et sera probablement terré quelque part…

    • stambouli

      stambouli

      Quel culot…. Il ment encore ce Ouyahia. Presque 20 ans de gâchis. La réalité est que notre pays a recule de 20 années. Par contre les pays africains ont avance et ont connu un développement conséquent durant ces 20 dernières années avec le peu de moyens qu ils possèdent. C est çà la réalité de Bouteflika.

      • hrire

        hrire

        Avant son arrivee et avec des entrees tres faibles et l’Algerie aspirait a devenir n 1 en Afrique on va etre depasse meme par la Somalie pour les autres nous accusons deja un retard considerable

    • Genseric

      Genseric

      Suite et fin ….
      7- Il annonce la fin prochaine de la gratuité de l’autoroute Est – Ouest , sans fixer de date . Encore un simple effet d’annonce . Surtout lorsqu’on sait les malfaçons détectées sur cette ” auto- Ghoul ” !

    • Genseric

      Genseric

      suite …
      5- Gisement de Ghar Djebilet. Le lancement du projet aurait pu être réaliser pendant l’aisance financière de l’Algérie . Le pouvoir avait préférer “donner” l’argent aux pseudos investisseurs pour l’investir à l’étranger .
      6- Levée du gel des projets : avec quel argent compte-t-il relancer ces projets ? avec celui de la planche à billet? On sait très bien que la plupart des projets ( sinon tous) nécessitent des équipements lourds ( les polycliniques , les HPS, les équipements médicaux, l’eau … ),donc une grande part en devise .

    • Genseric

      Genseric

      Suite …
      4- Il annonce la somme de 400 milliards de DA pour payer les créances impayées des entreprises . Voilà où va l’argent de la planche à billet. Pour payer Haddad et consort . Q’ailleurs dans son intervention Ouyahia a parlé du plus grand investisseur (?) dans les BTP qui doit être payé . On comprend pourquoi Haddad était très satisfait que le 1er ministre ait pris en compte son idée de la planche à billet .

    • Genseric

      Genseric

      suite ….
      3- Il annonce que l’Etat va prendre les mesures nécessaires pour assurer le versement des retraites . Il fait semblant d’oublier que la CNR a été mise à “genoux ” pendant sa gouvernance quand il était 1er ministre . C”est sa politique de fermeture des usines et la mise au chômage de 400 000 travailleurs qui ne cotisent plus à la caisse , plus les départs volontaires et la sollicitation de la CNR pour les augmentations des faux anciens modjahidine qui ont mis la caisse en difficulté . Les créances de la CNR sont chez l’Etat qui doit la rembourser . Non, Monsieur le menteur , la CNR n’est pas déficitaire . C’est btoi qui est en déficit d’idée .

      • hrire

        hrire

        La CNR a une aisance financiere et le Fonds de regulation des retraites alimente par les 2,5 de la fiscalite petroliete n’a pas encore ete touche.Ils veulent passer le depart a la retraite a 65 ans.

    • amigos

      amigos

      Mais pourquoi personne ne dit que Ouyahia est un raciste?
      Ses propos sur les migrants sont plus violents et plus extrémistes que ceux de Marine Le Pen. Si personne ne dit rien, je suppose que les Algériens sont contents d’avoir un fasciste au pouvoir. Un fasciste au pouvoir fait une politique fasciste, et c’est ce que fait Ouyahia.

      • Genseric

        Genseric

        On a déjà nos problèmes . Il n’y a pas lieu d’en rajouter un autre . Commentons sur l’essentiel . C’est à dire la politique économique , financière et sociale que ce bonimenteur va mettre en pratique sur le dos des ” sans dents ” .

    • Genseric

      Genseric

      suite …
      2- Création d’une instance de contrôle de “la plache à billet ”
      Cette instance ne sera jamais indépendante comme d’ailleurs toutes les instances étatiques algérienne . Cette instance ne sera d’aucune utilité au contraire elle sera un lourd fardeau pour le trésor public qui doit assurer la paye des fonctionnaires . Encore une giffle pour les pseudos parlementaires qui sont sensés jouer le rôle de contrôle . Enfin un 1er ministre qui annonce ne pas connaître le montant que la “planche à billet” devrait fabriquer. Comme toujours encore une preuve de son improvisation . Alors que tout le monde sait que : gouverner c’est prévoir .

      • amigos

        amigos

        Vous trouvez que le racisme n’est pas essentiel!C’est triste. Vous avez tort parce des commentaires comme ceux d’Ouyahia auront un impact négatifs sur le plan économique. Ne réduisez pas les sciences économiques à des additions.

      • Genseric

        Genseric

        @amigos:
        Je voulais dire qu’on est sur un autre sujet du débat . Pas sur celui du racisme . Pour le moment nous somme avec Ouyahia le “soustracteur ” !

    • Nourist

      Nourist

      “Aucun dinar issu du financement non conventionnel ne sera destiné au budget de fonctionnement” Ça veut dire que Mister Ouyahia se fixe comme plafond de financement non conventionnel la valeur du budget d’équipement soit 2 800 Milliards de dinars (28Md$) pour l’année 2016, rabbi yostor

    • Genseric

      Genseric

      Reprenons point par point :
      1-Impôt sur la fortune : Encore un boniment car cette loi existe déjà et n’a jamais pu être appliquée . Elle ne le sera pas avec Ouyahia pour une raison évidente : Il n’a aucune information sûre et fiable sur la fortune des fortunée . La plupart ont leur fortune à l’étranger et l’l’Etat algérien n’a pas les moyens , le pouvoir et l’envie de taxer ces grosses légumes . D’autres ont placé leur fortune sous le nom de leur femme , de leurs enfant et même de leur maîtresse . Donc ce qu’il a annoncé c’est du “khorti ” pour embobiner le peuple .
      suite ….

    • ElPatron

      ElPatron

      1-L’impôt sur la fortune doit être un impôt sur la fortune à l’Algérienne , autrement il serait impossible à appliquer.
      L’impôt sur la fortune à l’Algérienne devra prendre en compte tout ce qui est immobilier, terrains , bateaux , voitures de luxe, argent placé dans des comptes bancaires …bref tout ce qui est matériel et visible .
      Le seul effet pervers c’est que les banques perdront tous les “gros clients”.
      2-La mascarade continue avec le payement des dettes d’entreprises publiques .
      3-D’accord pour la fin de la gratuité de l’autoroute pour peu que ce soit une …autoroute dans les normes .

      • amigos

        amigos

        Il faut aussi inclure dans l’impôt sur la fortune les biens immobiliers à l’étranger.

      • ElPatron

        ElPatron

        @amigos
        Je suis d’accord avec vous mais ce sera très difficile , à la limite de l’impossible , à appliquer pour deux raisons :
        1-Il faudrait que le gouvernement Algérien dispose de documents officiels d’états étrangers qui acceptent de dénoncer des gens qui viennent acheter des biens chez eux et faire tourner leurs économies.
        2-L’Algérie a des accords de non-double imposition avec pas mal d’autres pays , ceci interdira de facto cette option pour les Algériens ayant acquis des biens dans ces pays.

    • Agendouze

      Agendouze

      Il aurait pu décrire son plan sans se croire obligé de l’enjoliver avec des termes “zaama” démocratiques. Il aurait pu se contenter de dire qu’il y a un projet de création d’une instance de contrôle des financements, c’est logique et , d’ailleurs, c’est son plan, sans se croire obligé de l’affubler du terme “indépendante”. Parce qu’on a une idée de l'”indépendance” des instances en Algérie. A l’image du conseil constitutionnel, de la justice et de toutes les autres.

      • leputois

        leputois

        Bonjour cher Agendouze,

        De toi à moi cher ami, à notre temps, est ce que les propos d’Ouyahia sonnent quelque part dans les oreilles d’un Algérien? Moi je sais que tout le monde s’en fout de ce que dit Ouyahia ou de ce qu’aurait dit n’importe quel rigolo en poste de responsabilités du pays. Tout le monde sait (au moins à l’intérieur de soi même) de quoi sera fait demain, ce qu’est notre système et tout ce qu’il a fait depuis l’indépendance à nos jours…Des plans il y en a eu…des ruines également. Bonne journée l’ami.

    • gmytec

      gmytec

      Gelez les projets des grands CHU, prk ? A quand la politique du bricolage dans le domaine de la santé ?

      • ElPatron

        ElPatron

        Ils se soignent là-bas chez eux , c’est normal !

  • À la une

    Rabah Madjer nouveau sélectionneur des Verts
    Il y a 2 heures

    C'est officiel. Rabah Madjer est le nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football.
    "La Fédération algérienne…

    C'est officiel. Rabah Madjer est le nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football.
    "La Fédération algérienne de football a désigné M. Rabah Madjer sélectionneur national. L’installation officielle du nouveau…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close
close