search-form-close

Réponses d’Ouyahia aux sénateurs : ce qu’il faut retenir

Sidali Djarboub / NEWPRESS

Le premier ministre Ahmed Ouyahia a répondu, ce mercredi 27 septembre, aux interventions des membres du Conseil de la Nation sur le plan d’action du gouvernement. Voici ce qu’il faut retenir :

Instauration d’un impôt sur la fortune

Le Premier ministre a annoncé que le gouvernement va proposer un impôt sur la fortune dans le projet de loi de Finances 2018. Selon Ouyahia, 90% des Algériens ne seront pas concernés par cet impôt.

La taxe de voyage, qu’il avait évoquée devant les députés de l’APN, ne sera quant à elle introduite ni en 2018, ni en 2019, a rassuré Ouyahia.

Création d’une instance de contrôle de la planche à billets

Ahmed Ouyahia a annoncé que le président Bouteflika signera un décret pour la création d’une instance indépendante pour le contrôle du mécanisme du financement non conventionnel. Cela devrait se faire après l’adoption par le Parlement de la loi sur la monnaie et le crédit, a indiqué le Premier ministre qui a affirmé par ailleurs qu’aucun dinar issu du financement non conventionnel ne sera destiné au budget de fonctionnement. Ahmed Ouyahia a en outre reconnu ne pas connaître le montant du financement non conventionnel.

De l’argent pour la Caisse nationale des retraites

Ahmed Ouyahia a annoncé que le projet de la loi de Finances 2018 inclura 500 milliards de dinars pour la Cnas afin de financer la Caisse nationale des retraites (CNR). L’État va prendre les mesures nécessaires pour assurer le versement des retraites, a-t-il promis.

400 milliards de dinars pour le paiement des créances impayées des entreprises

Le Premier ministre a indiqué que le projet de loi de Finances 2018 prévoira 400 milliards de dinars pour le paiement des créances impayées des entreprises.

Gisement de Ghar Djebilat

Le Premier ministre a indiqué que l’exploitation du gisement de fer de Ghar Djebilat a besoin d’importantes quantités d’eau qu’il faudrait trouver, laissant entendre que le lancement ce de projet n’est pas pour demain.

Levée du gel des projets

Le Premier ministre a annoncé la levée du gel sur tous les projets de l’Éducation nationale et de la Santé, à l’exception des grands CHU. Les polycliniques, les hôpitaux spécialisés, les équipements médicaux seront relancés, a affirmé Ouyahia en indiquant que l’État avait gelé pour plus de 2000 milliards de dinars de projets, y compris dans les secteurs de l’Éducation nationale, la santé et l’eau.

Fin prochaine de la gratuité de l’autoroute Est-Ouest

« Il viendra un temps où les usagers de l’autoroute Est-Ouest devront payer », a affirmé le Premier ministre devant les sénateurs, annonçant ainsi sans toutefois fixer d’échéance la fin à venir de la gratuité de l’autoroute.

close